TCHAD : DÉSORMAIS, LA PLATEFORME REVENDICATIVE N’ATTEND QUE LA SIGNATURE POUR LA SUSPENSION DE LA GRÈVE

0
740

La plateforme revendicative regroupant l’Union des syndicats du Tchad (UST), de la Confédération Indépendante des Syndicats du Tchad(CIST), le Syndicat national des enseignants chercheurs du supérieur en partie (SYNECS) et du Syndicat des médecins du Tchad (SYMET) décident en commun accord de suspendre la grève pour deux mois à compter du début novembre au 1er janvier 2019 après plus de cinq mois de grève et de la lutte. C’était au cours d’une assemblée générale qui s’est tenue ce matin à la bourse du travail.

Remplissant la cours de la bourse du travail et la route à moitié barrée, les travailleurs ont pris massivement part à cette rencontre pour la prise d’une décision cruciale tout en espérant des bonnes nouvelles longtemps attendues. « Durant trois semaines, nous avons négocié avec deux personnes à savoir : le président du comité national du dialogue social (CNDS) et le président du cadre national de dialogue politique (CNDP) qui étaient mandatés par la présidence de la République pour discuter avec nous  de cette crise ». Cette discussion n’était pas facile mais un point d’entente était évident poursuit le porte-parole de la plateforme Barka Michel par ailleurs président de l’UST.

A l’issue de cette assemblée générale, la base et les différents responsables syndicaux ont décidé de remettre le pays en marche en suspendant la grève pour deux mois  « La grève a déjà trop durée, nous sommes prêts à signer. Nous avons eu l’accord de tous les premiers responsables de fédération des syndicats nationaux. Mais nous attendons à ce que la chose à signer soit claire » a ajouté Barka Michel.

« Il y a un temps pour tous. Un temps de guerre et un moment donné d’arrêter la guerre pour voir ce que cela peut donner. On ne peut pas vous dire aveuglement ; continuons la grève pendant que le danger vous guète. Le berger ne dirige pas son troupeau vers le loup » a vivement conseillé le président du syndicat des enseignants du Tchad (SET) Ngartoïdé Blaise

Actuellement les travailleurs reçoivent 50% des augmentations générales spécifiques (AGS) et recevrons 15% des AGS de plus après l’accord qui sera signé entre les deux parties. Cela dit, 65% des AGS pour les travailleurs et les 45% des AGS restants seront récupérés de fur et à mesure que les choses évoluent « l’argent des travailleurs fictifs ou décédés sera automatiquement viré dans un compte qui sera créé pour servir de cadre au profit des fonctionnaires ».

Cet accord sera signé sous une condition à savoir : travailler immédiatement au côté du gouvernement dans une commission dans un délai de 45 jours au niveau du fichier de la solde pour remettre les choses en ordre, a demandé le gouvernement.

De tous ces problèmes, les syndicats disent « nous regrettons vraiment le silence de l’Assemblée Nationale qui se dit porte-parole du peuple ».

A l’échéance de cet accord en vue, la grève poursuivra sa course ont – ils conclu. Et pour l’instant la date de la signature reste inconnue.

 

ANNE YANKIM & G. ADDE

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici