TCHAD: la mairie recense ses agents

0
293

Le maire de la Ville de N’Djamena, Ali Haroun a lancé ce jeudi 30 septembre, le recensement physique des agents de la mairie centrale de N’Djaména. L’objectif du recensement, selon les responsables de la mairie de N’Djamena est de connaître l’effectif réel du personnel et maîtriser la masse salariale.


Le maire Ali Haroun indique qu’ils ne peuvent payer, avec l’argent des contribuables, des gens qui travaillent ailleurs.

En date du 18 septembre, un arrêté a mis en place une commission chargée de superviser la paie du personnel communal pour le mois de septembre.

“Aussitôt nous avons saisi les banques de la place dans lesquelles nous avons l’habitude de virer les salaires du personnel, que le mois de septembre, on va payer nos agents sur place pour vérifier la présence physique. Par la suite nous avons également pris une note de service conformément à l’arrêté mettant en place quatre sous-commissions de paie”, explique Haroun.


Les agents réhabilités se désolidarisent du collectif des licenciés de la mairie de N’Djamena
Pour le maire, les quatre sous-commission ne peuvent pas suffire. C’est pourquoi ils ont fait l’appel à l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANATS) pour les aider à informatiser les données du personnel de la mairie et les accompagner à avoir des données fiables.

Laisser un commentaire