Tchad: la justice du Tchad boiteuse, les avocats sont dans les rues

0
476

 

Les hommes de lois

« Nous ne voulons plus des analphabètes, des semi analphabètes à la tête de nos institutions. » Me Djerandi Dionro Laguerre, président des bâtonniers de l’ordre des avocats du Tchad.

Sur les placards, l’on voit, « nous avocats, huissiers de justice et notaires, exigeons le respect des droits humains et la justice au Tchad. Non à la prolifération des armes, justice aux victimes de Sandana et Abéché, nous exigeons la poursuite et la condamnation pénale des auteurs et Complices des tueries, nous exigeons une justice indépendante et impartiale » sont les mots brandits par les marcheurs de tribunal de grande instance de N’Djamena jusqu’au ministère de la justice.

Signalons que la marche a été encadrée par les forces de l’ordre.

YOA

Laisser un commentaire Annuler la réponse.