Tchad: LA FACE CACHÉE DE SUCCÈS MASRA, le transformateur

0
6537

LA FACE CACHÉE DE SUCCÈS MASRA
le transformateur

Tout d’abord je tiens à préciser que SUCCÈS n’a aucun habilité d’être candidat à la présidence de la république sauf qu’il veut le faire en violant la constitution en vigueur depuis Décembre 2020.

Alors, arrêtons de le traiter pour un chef de parti politique. Le transformateur n’est pas du tout un parti politique. Pour les petits marcheurs, les fous, les transformateurs, j’aimerai bien leur en dire davantage pour qu’ils sachent qui est véritablement SUCCÈS et quelles sont ses intentions ?

Afin de vous apporter des détails sur les projets politiques de SUCCÈS, je synthétise en deux parties mon analyse :

La première partie est consacrée à sa vision et aux relation Franco-Tchadienne

SUCCÈS Masra n’a jamais osé prendre une position claire sur l’avenir du FRANC CFA et moins encore de la base militaire Française présente depuis les années 80. Il nous a montrée durant toute l’année en évitant de soulevés et/ou répondre à des questions relatives à la présence des bases françaises à N’Djamena, à l’Est et au Nord du pays, du Franc CFA, de l’ingérence de la France dans des affaires intérieures, et bien d’autres questions liées à la souveraineté nationale aussi bien sur le plan politique, économique que financière.

Etonnant non ? Pour quelqu’un qui veut transformer TOUT mais évite sciemment toutes ces questions d’importance capitale pour le devenir de notre pays ??

Je défis Haut et Fort quiconque me trouvera un extrait médiatique de SUCCÈS Masra parlant sur ces sujets. Alors que la France continue de nous coloniser en nous dictant sa politique dans certaines circonstances en s’appuyant sur deux piliers (les bases militaires et le FRANC CFA) et nous mettant en garde sur le traitement réservé aux opposants dont SUCCÈS Masra. Ce dernier défend corps et âme les intérêts de la France, il se tait et n’abordera jamais des sujets aussi sensibles, on dirait qu’il a signé un pacte avec eux si tel est le cas, je ne suis pas surpris. Quelle malhonnêteté intellectuelle ? Quel panafricaniste ? Quel manque de probité ? Et Quelle sordidité ?

Et la deuxième partie porte sur son livre « Tchad, Éloge des lumières obscures »  » Du sacre des cancres à la dynastie des pillards psychopathes. co-écrit avec BERAL M le grand .

La façon dont il a griffonné son œuvre intitulée (Tchad, éloge aux lumières obscures) montre qu’il est un activiste, régionaliste avec des tendances séparatistes. Dans son ouvrage il ne cesse d’employer des expressions qui dénigrent certaines composantes nationales et déchiquètent les cœurs du peuple tchadiens en les renvoyant dans leur appartenance géographique (sudistes et nordistes galopins). Bref, c’est un livre sectaire et partiel de l’histoire de notre pays ?

Lisez un extrait de son livre qui décrit, et vous allez me dire encore que cet homme est présidentiable. Un Frère Tchadien du Nom Sibey Fils a extrait Les Eloges suivantes.
Dans son livre, il qualifie les cinq personnalités issues respectivement du Nord et du Sud : (Hissein Habré, Idriss Deby, Saleh Kebzabo, Ngarta Tombalbaye, Waddal Kamougué) :

« Monsieur François Tombalbaye, premier président de la république du Tchad comptait évidemment parmi les plus éminentes personnalités de ce gratin intellectuel, il était un instituteur, un éducateur. À cause de lui, l’école est respectée et vénérée jusqu’ aujourd’hui. En son temps, l’école était la prodigieuse industrie d’où sortaient les têtes pesantes du pays. D’ailleurs, c’est bien l’école coloniale qui avait donné ce brave fils du Sud la silhouette de la connaissance juridique : indépendance, souveraineté Nationale, pour ne citer que ceux-là, la totale connaissance du monde remuait dans l’esprit de Tombalbaye. Tombalbaye est un homme juste et compétent que tous les restes du président de la république du Tchad ».

Ainsi, pour beaucoup, les élections présidentielles de 1996 étaient l’ultime occasion d’une reconnaissance méritée au général KOUMOUGUE Waddal « Lion du Sud », pour sa témérité à protéger et défendre les sudistes pendant la guerre civile. En effet, Monsieur Saleh Kebzabo journaliste de profession, homme éloquent, doué dans le commerce, avec l’événement de multipartisme, s’était montré particulièrement dénonciateur, hostile et critique à l’égard du régime de Deby.

Et les lumières obscures : Le colonel Deby, crétin, naïf par excellence, lui, avait compris que le jeu ne consistait à rien de plus qu’à jouer la malignité du rat, c’est à dire moindre rudement puis, souffler le froid pour endormir. C’est le directeur Fidèle Moungar qui conduit Idriss Deby à se débarrasser de l’ennuyeuse orthodoxie politique. Il est un cancer et cancre de la république. Hissein Habré, la charme de l’oppression, le Sud était son ennemi, il n’eut pas à supplier ou à trop pâlir d’impatience pour voir s’abattre sur lui la tempête de persécutions et de l’asservissement. Hissein Habré avec son armée du Nord était ennemi de la femelle, ce fut la saison de l’humiliation et de torture. L’homme était sans remords et sans cœur. »

Les Éloges aux Sudistes de Tombalbaye, à Kebzabo en passant par Koumougué. Et Lumières obscures aux Nordistes : Hissein Habré et le colonel Deby. Je vous laisse lire, comprendre et juger par vous-même, que le soit disant ‘opposant sudiste’, SUCCÈS Masra n’est pas un rassembleur comme il le prétend, ni un opposant. Il est justement un imposteur haineux, un régionaliste et un lèche-botte des occidentaux.

En Avant c’est devant !
En arrière c’est derrière !
Humm nous les Tchadiens, nous sommes pas fous

ABDELMADJID BOGUI HAGGAR

Laisser un commentaire