Tchad : la CTDDH tient le gouvernement pour responsable de chaque goutte de sang tchadien versé

0
1038

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) a dans un communiqué de presse fait état des conflits qui ont eu lieu au Ouaddai. Elle constate avec amertume que les conflits intercommunautaires deviennent de plus en plus récurrents dans presque toute la géographie du Tchad.

En effet, les 10 et 11 Décembre 2020, des nouveaux conflits intercommunautaires ont éclaté simultanément dans la région du Ouaddaï et du Batha causant mort d’hommes.

Aussi, au-delà des causes qui ont engendré ces conflits douloureux, nous croyons fermement que la responsabilité du gouvernement est fortement engagée dès lors que qu’il est du devoir impératif et régalien d’un gouvernement de veiller à la paix, à la sécurité et à la quiétude des citoyens. Pour la CTDDH, il est incompréhensible que les autorités tchadiennes envoient des milliers des soldats tchadiens pour d’autres pays pour y ramener la paix alors que ces mêmes forces de l’ordre s’avèrent être impuissantes pour garantir la sécurité dans leur propre pays.

La CTDDH tient le gouvernement pour premier responsable de chaque goutte de sang tchadien versé et lui rappelle son devoir d’engager sans tarder des actions concrètes visant l’apaisement des tensions sociales et les règlements urgents et de manières pacifiques sur toute l’étendue du territoire national et, par même occasion, prie les citoyens tchadiens de privilégier le dialogue comme s’était toujours le cas dans le passé.

Laisser un commentaire