Tchad : la Casac met en garde les tchadiens qui incitent les autres à la haine, au tribalisme et à la division

0
1287

La Coalition des Associations de la société civile pour l’Action Citoyenne (CASAC) a fait une sortie médiatique ce 26 Janvier suite aux agissements de certains individus qu’elle qualifie à du gangstérisme qu’à de la politique responsable. Suite aux multiples sorties et marches prévues à l’approche des échéances électorales, la Casac met en garde ceux qui utilisent les réseaux sociaux pour déstabiliser la paix et la cohésion sociale, notamment les tchadiens de la diaspora.

Il faut noter que plusieurs manifestations sont annoncées dans les jours avenirs par certains individus résidant à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Des sorties qui selon le Président de la Casac Mahamoud Ali Seid, tendent à déstabiliser l’ordre public. « Que les ennemis de notre nation apprennent, une fois pour toute, qu’il y a des millions de Tchadiens à l’avant garde, prêts à défendre au prix fort leur pays, contre toutes chausses trappes, toutes manœuvres dilatoires ourdies contre les institutions de la république » déclare-t-il

Dénonçant l’usage irrationnel des outils de communications, transformés pour la circonstance en instruments de propagandes, d’intox, et des mensonges, Mahamoud Ali Seid appelle tous les acteurs du développement socioéconomique de prendre leurs responsabilités et de soutenir les engagements du maréchal du Tchad pour un avenir radieux.

« Notre pays a besoin, plus que jamais, de stabilité pour poursuivre son développement, alors, il devenait conséquemment impératif pour nous, de prendre nos responsabilités respectives, tout un chacun, en mettant les intérêts suprêmes de la nation au dessus de nos intérêts personnels et mercantiles. La Coalition des Associations de la société civile  CASAC, soutiendra indéfectiblement toutes les actions méritoires posées par le Maréchal, Idriss Deby itno, et s’opposera comme un seul homme à tous les ennemis de notre Nation, qui, il faut le souligner, ambitionnent d’inhiber l’élan de paix, ainsi que la marche irréversible que connait notre pays » a déclaré Mahamoud Ali Seid, Président de la Casac.

Par la même occasion, la CASAC dénonce vigoureusement les agissements cybernétiques, indignes et irresponsables d’une petite partie de nos compatriotes, et autres soi-disant activistes, imbus par leurs incivilités vis à vis des textes de la République, qui déversent sur le réseau bleu des messages mensongers et diffamatoires, incitant les Tchadiens à la haine, à la méfiance, au repli sur soi, au tribalisme et à la division.

Laisser un commentaire