Tchad-Internet : House of Africa amène les élèves à une bonne utilisation des réseaux sociaux

0
231

C’est à l’occasion de la célébration de la 3e édition de la Journée Mondiale de l’Internet plus  sûr/Safer Internet Day au Tchad  sous le thème:  « Ensemble pour un Internet Meilleur », célébrée ce mardi 11 février 2020 dans la commune du 2e arrondissement de N’Djamena.

Safer Internet Day / Journée Mondiale de l’Internet plus sûr est célébrée tout le mois de Février de chaque année dans 150 pays à travers le monde pour promouvoir un Internet meilleur auprès des jeunes, les élèves, les parents et à la communauté éducative et encourager les comportements responsables en ligne. « C’est amené les jeunes surtout les élèves des différents Lycées de la commune de N’Djamena à bien mener de recherche sur l’intérêt et à une bonne utilisation des réseaux sociaux », explique le président de l’association House of Africa, Abdeldjalil Bachar Bong.

Conscient de l’avènement des TIC de manière générale et l’internet en particulier, le Maire 1er Adjoint de la Commune de N’Djamena M. Assadik Djida Mahamat, a indiqué que cet outil constitue de nos jours un des facteurs déterminants de développement d’un pays et a félicité House Of Africa d’avoir formé 50 lycéens dans les 10 grands lycées. Ces élèves formés, sont désormais appelés «Les Elèves Ambassadeurs du Numérique ». Les modules délivrés sont essentiellement basés de l’Informatique Basique ; Recherche des contenus éducatifs sur Internet ; Education aux Réseaux Sociaux.

C’est suite à un constat fait sur les visites fréquentes des jeunes sur l’internet. « Certains sont sur net mais ils ne savent pas ce qu’ils font, d’autres partages leurs images et/ou des contacts sans savoir les dangers qui encourent », constate Abdeldjalil qui selon lui, la formation a été orientée sur la recherche éducative sur l’internet, faire de l’entrepreneuriat numérique, recherche scientifique…afin construire l’avenir numérique.

Les responsables des établissements ciblés pour la formation des élèves ambassadeurs est une bonne initiative. Mais selon, Mbaïndanguem Bero l’un des proviseurs présents à cette journée, l’internet est très mal utilisé par les élèves. Il souhaite que la formation soit intensifiée pour bien orienter les élèves à en faire bon usage. Quant aux élèves, il serait plus mieux de parcourir les établissements pour sensibiliser les autres sur les biens faits et les dangers de l’internet.  

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici