Tchad -enmploi: le président de transition annonce le recrutement de 5000 jeunes à la fonction publique

0
1110

Entre parole d’un politicien et d’un militaire la comparaison n’est pas là. Est ce la présence des jeunes au deuxième forum qui pèse ou une manière de gagner la confiance des jeunes souvent dans les rues ? Difficile à comprendre cette annonce du PCMT à la clôture des travaux du 2e forum national de la jeunesse tenu du 27 au 29 décembre à N’Djamena.

Oui en politique, tous les moyens sont bons pourvuse qu’ils soient efficaces dit-on. Mais en cette période où la politique, le social et l’attitude d’un soldat la réalité est différente que celle que pense l’opion publique depuis l’annonce de recruter 5 000 jeunes en 2022 à la fonction. Si le président père avait annoncé 20 000 et en a recruté plus de 7 000, (paix à son âme) avant que la mort ne l’emporte, le fils le fera plus.

Étant jeune, le président du conseil militaire de transition reste convaincu que le souci primordial de la jeunesse c’est l’emploi. Cette annonce va certe apporter une bouffée d’oxygène dans la cerise de l’emploi au Tchad. Et les diplômés sans emploi se reposeront eux-aussi d’imprimer des communiqués à la marche de protestation pour voir le maçon au pied de 2022.

C’est encourageant la promesse du PCMT, mais à l’heure actuelle, le président aurait mieux penser à investir dans le secteur informel qui regorge plus de 90% des diplômés sans, encourager les entrepreneurs à créer plus de l’emploi et réduire les taxes et les circuits qui obstruent le passage aux jeunes entrepreneurs.

Les participants au deuxième forum national de la jeunesse 2021 N’Djamena

Cette annonce est l’une des réponses à la recommandation formulée par les participants de poursuivre le processus d’intégration de 20 000 jeunes à la fonction publique sans discrimination conformément à la promesse du feu Maréchal du Tchad.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.