TCHAD/CULTURE : la jeune styliste Kwoyahbe Sylvie dedie son prix du jeune styliste africain FESMMA au feu Marechal IDI

0
387


La promotrice de la jeune startup Syélégance Fashion Mlle Kwoyahbe Sylvie et la miss Tchad 2020 Mlle Grace Syam ont animé une conférence de presse ce samedi 18 septembre au musée national. Le mobile de cette conférence de presse est de présenter les trophées qu’elles ont remportée au festival de la mode et du mannequinat africain tenu le 14 aout dernier à Cotonou au Benin.


Rentrées de Cotonou au Benin avec deux prix brillamment remporter lors du festival de la mode et du mannequinat FESMMA qui s’est tenu du 12 au 14 Aout dernier, Mlle Kwoyahbe Sylvie et la miss Tchad 2020 Mlle Grace Syam ont animé une conférence de presse pour présenter ces trophées.

Le festival de la mode et du mannequinat africain (FESMMA) est une compétition qui vise à mettre en valeur le talent des stylistes, modélistes et mannequins afin de valoriser la culturelle africaine tout en conservant l’identité de la mode africaine. Ce festival a regroupé plus de 17 pays dont le Tchad a pris part avec deux ambassadrices.
Parmi ces prix remportés, l’on note le prix du meilleur jeune styliste africain qui est décerné à Mlle Kwoyahbe Sylvie, par ailleurs promotrice de la jeune startup Syélégance Fashion et le prix du mérite du mannequin africain est décerné à Mlle Grace Syam qui est la miss Tchad 2020.

Malgré les difficultés éprouvées et surtout sans l’aide du ministère en charge, la détermination était au zénith de ses objectifs. Valoriser la culturelle Tchadienne tout en cherchant à conserver à travers elle, l’identité de la femme Tchadienne, tel est l’objectif que s’est fixée la startup Syelegance Fashion.


« Nous sommes partis à cette compétition au nom de Syelegance Fashion uniquement mais le prix du meilleur jeune styliste africain que nous avons remporté est une fierté » a précisée Kwoyahbe Sylvie avant de dédiée ce trophée au feu Marechal Idriss Deby Itno. Elle a profité par ailleurs à cette occasion pour faire un plaidoyer auprès des autorités afin d’accompagner sincèrement les jeunes pour faire flotter le tricolore dans les compétitions internationales.

Ronelyam Grace Syam la miss Tchad 2020, perdu de vu depuis son couronnement par faute de moyen pour la réalisation de son projet, a refait surface avec un trophée, celui du mérite mannequin africain. Pour elle, ce prix marque le début d’une carrière professionnelle sur le plan international. Elle souligne que c’est avec ses propres moyen qu’elle est parvenu à participer à ce grand rendez-vous de la mode africaine


« C’est avec nos propre moyens que nous sommes parvenues à participer à ce grand évènement de la mode africaine et face aux autres pays, nous avons fait respecter et secouer le tricolore bleu jaune rouge et nous sommes rentrées avec la tête haute » rapporte Grace Syam tout contente.


La ministre de la culture et de la promotion de la diversité, Mme Achta Djibrine Sy qui a pris part à cette conférence a félicité ces jeunes ambassadrices tout en les rassurants que son département fera de son pouvoir pour la valorisation de la mode.


Il faut rappeler que la promotrice de Syélégance Fashion, Kwoyahbe Sylvie a promis la création d’une école sous régionale de stylisme qui pourrait accueillir des étudiants venant de divers pays d’Afrique au Tchad.

Abraham Kaitama

Laisser un commentaire