Tchad/Covid-19 : l’ADC exhorte la population au respect strict des consignes édictés

0
128

Suite aux mesures radicales prises par le Gouvernement pour stopper la propagation de la pandémie du Coronavirus au Tchad, l’Association pour la Défense des Droits des Consommateurs (ADC) exprime ses profonds regrets par rapport aux conséquences du relâchement dont elle n’avait pas cessé d’attirer l’attention de la population et des autorités en charge du suivi de l’application des premières mesures de prévention.

Il est donc regrettable que, malgré les énormes efforts et sacrifices fournis par le Gouvernement, les partenaires, et les organisations de la société civile dans la sensibilisation, la fourniture des masques et des dispositifs de lave mains que l’on arrive à un tel recul.

De ce qui précède et après plus d’une dizaine de jours de l’application de ces mesures, l’ADC demande au Gouvernement de réexaminer chacune de ses mesures en tenant compte de leur efficacité dans la limitation de la propagation, mais aussi de leur faisabilité eu égard aux réalités économiques et sociales de notre pays dont tous les acteurs économiques sont encore sous le choc des crises économiques et de la cherté de la vie.

Le suivi de l’application de nouvelles mesures efficaces et réalistes doit se faire dans le respect i) des droits humains, ii) des sanctions prévues par le Code pénale et la loi des finances, et iii) une forte implication des autorités locales, les Chefs de carré, les leaders religieux, les chefs traditionnels, les leaders d’opinion, et les Chefs de communautés,

L’ADC lance un appel pressant aux citoyens à adopter un comportement responsable vis-à-vis de cette maladie, notamment :

1) d’observer strictement les consignes en matière d’hygiène édictées par le Ministère de la santé publique et de ne pas banaliser les risques liés à la propagation de cette pandémie,
2) d’éviter les regroupements notamment lors des funérailles, des cérémonies de mariage, de baptême etc.

Facebook Comments

Laisser un commentaire