Tchad : C’est parti pour le forum des femmes commerçantes et entrepreneures

0
395

Du 06 au 08 sept 2019, les femmes venues des 23 régions du Tchad et celles des sept (7) autres pays africains vont réfléchir sur comment jeter les bases d’une économie forte et diversifiée par les femmes. Ceci pour décortiquer les maux qui minent le concept et l’autonomisation des femmes.

Placé sous le thème : « femme vecteur d’une économique diversifiée », le forum vise à  contribuer à promouvoir le concept et l’autonomisation des femmes, financier des projets portés par des femmes à travers une opération de financement participatif, (Crowfunding).

C’est une l’occasion pour le président de la chambre de commerce, d’industries, de l’agriculture, des mines et de l’artisanat (CCIAMA) Amir Adoudou Artine d’encourager les femmes tout en soulignant l’accompagnement de son institution pour le financement des projets portés par des femmes.  

Compte tenu des grandes activités génératrices de revenu des femmes dans les secteurs non structurés (informels),  Amir Adoudou Artine a souligné qu’il y un travail à faire sur ce champ. « L’autonomisation de la femme, nous tient à cœur au niveau de la CCIAMA. C’est pour cela, que nous avons un vaste programme de mise en place de la chambre de l’entrepreneuriat féminin », -a-t-il indiqué.

« La femme en plus de son travail naturel, la femme en plus de ses travaux domestiques, la femme tchadienne, elle est productrice, la femme tchadienne, elle est transformatrice, la femme tchadienne, elle est commerçantes, la femme tchadienne, elle est opératrice économique. En cela, la femme, c’est l’espoir, par ce que la femme tchadienne, c’est le dernier rempart même si les hommes sont désespérés, la femme est toujours là », vante le président de la CCAIMA, Amir Adoudou Artine, tout en appelant les partenaires à avoir un regard sur les différents projets de la femme tchadienne.  

    

Pour la ministre de commerce Hachta Djibrine Sy  représentant la première dame Hinda Deby Itno,  a déclaré que le forum va permettre de soutenir la citoyenneté économique des femmes tchadiennes. « Nous avons souvent parlé de violences, mais nous disons dorénavant que nous voudrions plus gémir mais exercer notre citoyenneté », lance la ministre de commerce.

La rencontre est selon la ministre, un cadre d’insertion dans la politique de l’entrepreneuriat féminin et permet de jeter les bases d’une économie diversifiée.

Les stands des différentes provinces exposés témoignent de la diversité culturelle que représente la femme tchadienne, et montrent que la femme tchadienne peut faire selon sa force, si l’environnement des affaires lui est sain. C’est pourquoi, les politiques doivent s’orienter vers la promotion de l’entrepreneuriat féminin.  

Il faut noter,  que ce présent forum se donne plus la responsabilité sur les femmes rurales afin de les permettre d’émerger vers les secteurs formels.

KITA Ezéchiel/Allaramadji Innocent

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici