Tchad : 30 bacheliers bénéficient d’une bourse d’enseignement professionnel

0
2357

La cérémonie officielle d’octroi des bourses aux jeunes étudiants tchadiens par l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail du Maroc, a eu lieu ce matin à la résidence de l’ambassadeur du Maroc au Tchad.

Après la signature tripartite de partenariat avec l’AMCI (Agence Marocaine de la Coopération Internationale) en 2018 par le gouvernement tchadien, le Ministère de la Formation Professionnelle et de Petits Métiers exprime ses vœux dans le renforcement des capacités du Royaume du Maroc à offrir un canal pour les études et l’employabilité des jeunes tchadiens. C’est ainsi qu’un nouveau système de bourse a permis d’insérer les jeunes bacheliers tchadiens dans les écoles du Maroc.

L’OFPPT octroi trente (30) bourses dans divers domaines repartis sur 15 centres et instituts de formation professionnelle au Maroc. La Ministre de la Formation Professionnelle et de Petits Métiers, Mme Chamsal – Houda Abakar Kadadé salue cette initiative avant de tirer les oreilles des bénéficiaires « c’est pourquoi, au nom du gouvernement du Tchad, je salue cette coopération agissante qui ravive les liens amicaux séculaires existants entre nos deux pays. Heureux bénéficiaires des bourses d’études, le pays compte énormément sur vous pour développer le secteur de la formation professionnelle à votre retour de la formation. Pour ce faire, la discipline, le respect des lois des uns et des autres coutumes du pays hôte et surtout l’assiduité et la rigueur dans les études doivent guider vos pas » a-t-elle déclaré.

Plusieurs filières de formations pour cette première promotion de ce nouveau modèle de bourses notamment : le génie civil, la géométrie topographique, l’électromécanique des systèmes automatisés, les techniques de développement Informatique, les techniques des réseaux informatiques, la gestion d’entreprises, la Fabrication en Industrie Agroalimentaire, l’exploitations logistiques, les finances et comptabilité et le Commerce.

Pour l’Ambassadeur du Maroc, le rôle du Maroc dans son intérêt de contribuer au développement a travers les formations professionnelles repose sur le partenariat Sud-sud qui est une priorité de la politique étrangère du Maroc ainsi que l’insertion des jeunes diplômés dans la vie socio-économique.

Laisser un commentaire