Tchad/1er Décembre : de quelle fête s’agit-il ?

0
1666

Le 1er décembre 1990, Hisseène Habré faut renversé par Idriss Deby. Ce dernier prend les rênes du pouvoir et de la magistrature suprême. Que dire des trente années de services ? Quel bilan de ce régime en place depuis les nuits de 1990 à nos jours ?

Ce 1er décembre comme de chaque année, marque la célébration de la journée de la liberté et de la démocratie. En commémoration de la journée de 1990, lorsque le dictateur Hissene Habre fût renverser du pouvoir et que le régime démocratique a été rétabli dans le pays Idriss Deby.

Que dire des 30 années assimilées comme une période de liberté et de démocratie pour le peuple tchadien. D’aucuns disent que c’est pire que l’avant 1990. Pour d’autres, un ouf de soulagement, une ère de jouissance et de pratique démocratique.

Idriss Deby est considéré depuis ce jour comme le poumon de la stabilité, de la paix et un leader dévoué à faire régner la sécurité sur toute l’étendue du territoire.

À la tête du Mouvement patriotique du salut (MPS), Idriss Deby a redresser une chaine tordue d’une politique dictatoriale, et a donné une chance aux tchadiens de souffler l’air de la démocratie qu’il qualifie d’une liberté impartiale.

Pour les sympathisants le Mouvement patriotique du salut (MPS), le 1er décembre 1990 marque un vent de liberté, après plusieurs années de dictature sous Hissène Habré.

Laisser un commentaire