Tchad-11 avril: « l’opposition ne peut boycotter les élections », dixit la rue de N’Djamena

0
209

A quelques jours de vote du 11 avril 2021, la rédaction de Tachad a tendu son micro aux citoyens sur le boycott des élections présidentielles par l’opposition tchadienne.

« Que pensez-vous sur l’action de l’opposition qui veut boycotter les élections présidentielles du 11 avril au Tchad? C’est la question posée à quelques personnes rencontrées dans les rues de N’Djamena.

Alladoum, un jeune homme d’une quarantaine rencontré, dans le quartier Nord de N’djamena qui se dit un apolitique. « Tout ce qui est élection n’est pas mon affaire bien je ne nice pas chez les politiciens », s’exclame-t-il. Pour lui, quelques soient ce que l’opposition veut faire, cette élection aura belle et bien lieu car les militaires de Deby sont là pour arroser les gens avec led gaz lacrymogènes.

Alladoum continue de dire qu’il ne va pas voter parceque voter ou pas voter revient à un avec le régime en place. Il conclut en faisant remarquer que les voitures qui n’ont pas image de MPS ne peuvent pas circuler dans le quartier Nord. « Si l’on voit autre image d’un parti politique que MPS, cette voiture sera arrêtée, même les bureaux de soutien dans ce quartier ne sont que MPS, dans ce climat comment empêcher l’élection par une minorité ? S’interroge-t-il.

Même son du côté d’un diplômé sans emploi devenu un petit boutiquier au quartier Gassi, qui selon lui, l’opposition ne pourra pas boycotter cette élection à l’allure où vont les choses. Il fait remarquer à l’opposition qu’elle n’a pas su se préparer pour boycotter. Il propose à cette dernière que prochainement si elle veut organiser une action de ce genre, il ne faut pas annoncer dès le départ mais attendre qu’à l’approche de l’évènement d’abord il faut annoncer comme ça l’adversaire n’aura pas de temps à se préparer. Tel que c’est parti, MPS avec ses complices ont pris déjà de position pour faire face à cette action conclut-il.

Une chrétienne contactée donne aussi son avis. Pour elle, c’est que le peuple tchadien est hypocrite, et dans cette hypocrisie Dieu ne peut pas l’exaucer. « Les gens disent qu’ils n’aiment pas Deby mais lors de ses meetings, les stades sont pleins, que viennent-ils chercher ?, Constate-t-elle. « Quand on aime pas quelqu’un, il ne faut pas courir dans ses affaires », s’exclame- t-elle.

Elle continue de dire que cette élection, Dieu seul peut empêcher pour le peuple tchadien, mais l’opposition seule ne pourra rien faire car les militaires sont là et sont près à abattre les gens, se lamente-t-elle

Yorhein Ongsi Aristide

Facebook Comments

Laisser un commentaire