Suspension d’Oumar Mamar, DG du Marché central, Ali Haroun a raté sa cible !

0
596

Depuis 24 heures, la suspension du Directeur général du marché central de N’Djamena, monsieur Oumar Mamar anime la toile. Dans une note de service n°12/CVNDJ/SG/21 signée du 2e adjoint Brahim Abdou Mahamat Choua, le 26 juillet dernier, le directeur général du marché central est suspendu. Mais la note ne cite pas les motifs. Que se cachet-il dernière cette suspension ?

C’est viral sur les réseaux sociaux. Le Dg aurait détourné 300 000 000 de FCFA frais d’électricité. Avant que la note de suspension du Dg ne sorte, la SNE a coupé la ligne électrique du marché central. Une situation qui a poussé les commerçants dudit marché à faire un point de presse pour dénoncer l’intention du Maire Ali Haroun à en vouloir au directeur général, Oumar Mamar.

Note de suspension du directeur général du marché central de N’Djmanena

Pourquoi la SNE a coupé l’électricité du grand marché ? Pourtant ce marché a un comité de gestion d’électricité qui lui est propre. Selon un mémorandum  signé en 2001 entre la Mairie centrale, le marché central et la STEE, la gestion d’électricité revient au comité de gestion. C’était à l’initiative de l’actuel Maire Ali Haroun de céder la gestion d’électricité aux commerçants eux-mêmes. Le document tripartite stipule que dorénavant, la mairie n’est plus responsable de la gestion de l’électricité. Elle est confiée aux commerçants qui doivent mettre sur pieds un comité de gestion. Depuis ce jour, les commerçants eux-mêmes se sont organisé et payent régulièrement les factures d’électricité, informent les commerçant lors de leur point de presse.

Une des factures payée électricité

Après la coupure d’électricité, un document intitulé « relevé de compte client électricité marché central », faisant état des impayés de 245 millions, est relayé sur Facebook comme la preuve d’un détournement imputé au directeur général du marché central, Oumar Mamar. Rencontrée, la victime de la décision de Ali Haroun se dit prête à confronter qui que ce soit avec des preuves pour prouver qu’il n’a rien détourné du marché central mais plutôt qu’il a contribué à rétablir le bon fonctionnement du marché.

Une des factures payée SNE

Le relevé de compte client électricité du marché central dont nous avons en main montre que le montant de 245 923 288 F CFA des impayés remonte entre 2001 à 2018 et un autre document qui parle de 2009. Ce qui veut dire que ces impayés sont avant la nomination de monsieur Oumar Mamar comme Directeur général du marché central. Oumar Mamar est revenu comme Dg du marché central en février 2019. Poste qu’il a occupé entre 2015 et 2016.

Dans les différentes factures correspondant à la période de gestion du marché central par le Dg Oumar Mamar, prouvent la régularité du paiement des frais d’électricité de 2019, 2020 et des six (6) mois de l’année 2021. Selon le DG, Oumar Mamar, il a entrepris de payer les arriérés dont fait mention le relevé client cité comme preuve de culpabilité.  A la rencontre, monsieur Ouma Mamar nous a présenté quatre de  factures de 250 mille par mois versée à la SNE. Ce qui correspond aux  arriérés de l’électricité consommée avant sa nomination.

Pour Oumar Mamar, le marché central accuse certes des impayés d’électricité mais c’est moins de deux millions. Selon les factures et d’autres documents dont nous avons les copies, les impayés de 250 millions sont entre 2001 à 2018 où plusieurs directeurs généraux se succédé dont Oumar Mamar entre 2015 et 2016. Oumar dit qu’il dispose des preuves (factures) du paiement d’électricité. De 2001 et 2018, au total sept (8) directeurs ont géré le marché central. Pour situer la responsabilité de chaque directeur, c’est à la mairie centrale de déterminer la situation des impayés sous chacun de ses directeurs, dit-il.  

Le memoral tripartie

A l’heure où nous mettont sous presse ces paragraphes, les commerçants du marché central menacent de fermer le marché si la SNE ne rétablit pas l’électricité coupé sans préavis comme exigent ses textes. Selon l’entourage de monsieur Oumar Mamar, c’est le seul Directeur qui a su gérer le marché central sans impayés depuis sa nomination.

Signature mémoral tripartite

Il faut noter qu’avec la suspension de monsieur Oumar Mamar Dg du grand marché, le Maire Ali Haroun a mis sa main dans les épines. S’il a suspendu plus de 9 directeurs généraux, la dernière suspension est une goutte d’eau qui a fait déborder la vase. Comme dit un adage arabe, « il ne faut pas s’amuser avec quelqu’un qui connait tes secrets ».

Y. Aristide Ongsi/K. Ezéchiel

Laisser un commentaire