Sociétés: le CNJT a les pieds sur les braises

0
924

Après trois (03) mois seulement le conseil national de la jeunesse du Tchad (CNJT) n’arrive pas à mettre en œuvre son programme. Une guerre s’installe au sein de l’équipe. L’exécutif se divise.

Sur sa page Facebook, le secrétaire général Roland Djeramadji déclare que le bureau national du CNJT traverse une crise depuis son installation.

Dans son post le secrétaire informe ses camarades leaders des organisations des Jeunes et la jeunesse tchadienne en général. « Je viens par cette publication informer officiellement que le Conseil National de la Jeunesse du Tchad (CNJT) traverse depuis son installation une crise non conjoncturelle mais très profonde avec des dérives compromettant dangereusement son fonctionnement et l’unité nationale », décrit-il.


En ma qualité de Secrétaire Général dudit Conseil poursuit-il,  » j’animerai une conférence de presse en vue de porter à votre connaissance les leaders des organisations des Jeunes, à l’opinion nationale et internationale sur la situation. Ladite Conférence de presse aura lieu le début de la semaine. L’heure et le lieu vous seront communiqués demain soir. Je vous demande d’armoniser vos calendriers afin d’y prendre part ».


Selon Roland Djeramadji, le conseil national de la jeunesse du Tchad (CNJT) n’a jamais démarré ses activités en indiquant que les difficultés interne au bureau bloguent le démarrage. « Après leur installations le 28 décembre 2020, le secrétaire général n’a jamais pris fonction dû a problème d’invitation parvenue au parti politique “les transformateurs », deplore-t-il.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.