Société : une nouvelle plateforme anti-CMT voit le jour

0
452

Une nouvelle plateforme composée des partis politiques, des associations de la société civile des organisations des droits de l’homme, des religieux et artistes dénommée « Agissons maintenant pour l’alternance » a été lancée ce samedi 16 octobre à N’Djamena. Cette plateforme appelle à une synergie d’action contre le Conseil Militaire de Transition.

Le porte-parole, Abdelaziz Ahmed Koulamallah, a indiqué que le contexte actuel que traverse le pays est caractérisé par l’absurdité et l’ignominie du CMT. Pour lui, les arrestations arbitraires, les répressions brutales et interdictions des marches pacifiques, interdiction aux partis politiques et organisations de la société civile de s’associer pour mener des actions communes, violation du domicile privé du Président des Transformateurs Masra Succès,  la tranchée creusée aux alentours des quartiers Gassi, constituant une entrave aux habitants desdits quartiers de se rendre à leur domicile, la cherté de la vie… sont des actes barbares et sont des moyens choisis par le CMT pour régner sans partage.

Abdelaziz Ahmed Koulamallah, de souligner que le CMT mène aujourd’hui une devenue erratique, régie par des lobbies et des lubies, dont le seul dessein est de piller les ressources du pays. Il a ajouté que l’heure n’est plus à la résignation, mais à l’action avant d’appeller toutes les forces vives de la nation à s’unir pour bloquer la route à ce régime qu’il qualifie de macabre.

La nouvelle plateforme regroupe les partis politiques, associations de la société civile, des organisations des droits de l’homme, des religieux et artistes. Elle a pour mission de lutter pour l’alternance au Tchad et le bien-être de la population.

Laisser un commentaire