Société : « Mourir pour la Paix »

0
535


Il s’est tenu ce vendredi 25 février dans les locaux de la radio arc-en-ciel un point de presse animé par l’Union des Jeunes Nationalistes (UJN). Point de presse relatif à la réorganisation du symposium national de la jeunesse reporté en janvier dernier.

Louweadoum


Ce symposium est pour les jeunes de 23 provinces du Tchad. Il devrait avoir lieu du 27 au 30 janvier 2022 dernier, mais par manque de moyens financiers et matériels permettant la bonne organisation de cette messe, a été reporté à une date ultérieure.

Organisateurs

Selon le président de UJN, Louweadoum Blanchard, toutes les conditions sont maintenant réunies et toutes les dispositions sont prises pour que ce symposium ait lieu du 17 au 20 Mars 2022 ici à N’Djamena, a précisé Blanchard.


Cet événement de grande envergure se réalisera en partenariat avec le ministère de la jeunesse des sports et de la promotion de l’entrepreneuriat. Les différentes commissions s’activent pour la réussite de cet événement qui s’inscrit en droite ligne de la politique des plus hautes autorités tchadiennes qui œuvrent inlassablement pour l’unité et la cohabitation pacifique entre touts les tchadiens, a dit Louweadoum.


Ce symposium selon son président, permettra aux jeunes d’échanger à cœur ouvert et sans tabous sur des véritables maux qui minent cette couche sociale et faire des suggestions pour son épanouissement. Il serait une véritable opportunité de communion, de retrouvailles et de brassage entre les jeunes en quête de paix durable au Tchad, a indiqué Louweadoum.
En guise de rappel, ce symposium de paix est ouvert à tous les jeunes sans distinction de d’ethnies, ni de classes sociales. Tu es jeune tchadien soucié de paix, tu es convié.
YOA

Laisser un commentaire Annuler la réponse.