Société : Les Ressortissants de Hadjar-Lamis exigent une gestion équitable des 5% de la raffinerie de Djarmaya

0
466

Le président de l’Association Socioculturelle des Jeunes Woulet Ali pour le Développement de Hadjar-Lamis M. IBET Djibrine Ibet, a fait point de presse ce lundi 17 octobre à la Maison des Médias du Tchad. À travers cette sortie médiatique, l’association s’indigne du calvaire auquel les populations de la province de Hadjar – Lamis vivent.

Pour le président de l’Association Socioculturelle des Jeunes Woulet Ali pour le Développement de Hadjer – Lamis IBET Djibrine Ibet, la circonstance a été toute indiquée, d’exhorter les pouvoirs publics à travailler sans relâche pour la recherche et la préservation de la paix ainsi qu’à sa consolidation par la promotion de la justice et un véritable Etat de Droit, a-t-il souligné.

M. IBET Djibrine Ibet s’interroge sur la valeur ajoutée en terme de développement de la province du Hadjer Lamis. Il déplore le système d’exploitation des revenus de la société de raffinerie de Djarmaya ainsi que l’apport des 5% de la province, a déploré.

Pour ce faire, malheureusement, il a été constaté selon le président, que les jeunes ne sont pas impliqués aux affaires qui concernes le développement de leur province, et appelle à la gestion équitable des ses revenus.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.