Société : Les habitants de Gassi lancent un message pressant aux autorités communales

0
299

A l’occasion de la célébration de la fête des saints, les travailleurs d’ESSO habitant le quartier Gassi ont initié une action citoyenne pour nettoyer l’avenue Jacques Nadingar dans le 7ème arrondissement de N’Djamena.

Visiblement, après le rond-point du pont à double en allant vers le palais de la démocratie, le goudron est complétement engloutie par le sable. Mais cela n’est pas un souci pour les autorités. Ce qui a motivé très tôt ce 1er novembre 2019, les fonctionnaires d’ESSO à se mobiliser ainsi que les jeunes volontaires de Gassi à poser cette action appelée « action citoyenne ». Des pelles, pioches, balaies, râteaux et autres, tous se sont jetés dans les poussières.

Les habitants de Gassi en action citoyenne Ph/Kita

Pour les initiateurs, ce ne sont pas seulement les autorités communales qui sont censées de nettoyer les voix bitumées. « Nous nous sommes mobilisés en tant que habitants et usagers de cette route. Parce que nous assistons à son rétrécissement quotidiennement », lance Togyeum Nagorngar l’initiateur principal. Sur cette voie, c’est la lutte quotidienne entre les piétons, cyclistes, motocyclistes et camionneurs. La chaussée est complétement engloutie par le sable laissant à peine un mètre où tous se bousculent occasionnant de fois à des accidents mortels.

« C’est une œuvre totale citoyenne. Nous avons vu les limites de nos autorités donc on ne peut rester attendre », indique Togyeum Nagorngar avant de dire qu’il ne faut croiser les bras et critiquer mais il faut proposer des actions qui puissent changer les choses. « C’est la somme des petites actions qui en font les grandes actions. C’est pourquoi nous avons jugé utile avec nos moyens d’apporter notre pierre de contribution et si les autres s’y mette on n’aura pas besoin de la mairie pour nettoyer les rues », renchérit-il.

Les habitants de Gassi en action citoyenne Ph/Kita

Malheureusement, regret Théophile Pinabei pour lui, une seule benne ou une niveleuse suffisent d’enlever le sable au lieu de passer des heures sur voie à faire ce travail. Selon Togyeum Nagorngar, le maire du 7ème arrondissement a promu une benne mais la promesse n’est pas tenue. Entre temps la terre enlevée est déposée un peu partout tout au long du goudron. A travers cette action, les habitants de Gassi veulent dire aux autorités de cette commune que l’heure est à l’action.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici