Société : Le danger lié à la cuisine lors de la préparation nous tue plus !

0
151

Partant d’un constat réel, nous voulons attirer l’attention de la population africaine en générale et celle du Tchad en particulier à travers ce dossier sur les différentes méthodes de préparation dans les cuisines tchadiennes.

La grande question que l’on se pose aujourd’hui, c’est de savoir pourquoi les gens meurent beaucoup plus en ce dernier temps et particulièrement les jeunes au Tchad ? On pourrait dire que c’est naturel ; c’est la volonté de Dieu, c’est le destin…

La volonté de Dieu pour l’homme n’est pas pour nous semer (enterrer) pour employer le terme vulgaire du citoyen lambda mais que nous vivions longtemps et nous nous enterrions selon le destin de tout un chacun. 

Que constate-t-on dans les cuisines africaines ?

Nos alimentations sont l’une des causes de notre mort massive et précoce aujourd’hui. Beaucoup plus, c’est la façon dont nos sœurs et mamans se prennent pour préparer. La cuisine sale, les ustensiles sales, quelque fois aussi,  l’eau sale, d’où la prolifération des microbes.

Pour le citoyen tchadien, plusieurs femmes tchadiennes préparent sans tenir compte de l’environnement hygiénique. « Elles ne mettent pas de voile sur la tête, certaines ne lavent pas les mains avant de manipuler les aliments,  sans oublier l’aspect psychologique », témoignent-ils.

Un médecin qui a soutenu sa thèse en août dernier à la faculté de médecine de N’Djamena sur le thème : « Evaluation des pratiques d’hygiène en restauration collective : cas des cafeterias de la ville deN’Djamena » souligne que la manipulation sans danger des aliments de rue sous-entend l’application d’un certain nombre de règles d’hygiène relatives à l’état des personnes, aux vêtements, au comportement et aux pratiques des acteurs concernés.

Les personnes qui n’observent pas un niveau suffisant de propreté personnelle, qui souffrent de certaines affections, ou qui se comportent de manière inappropriée peuvent contaminer les aliments et transmettre ainsi des maladies aux consommateurs.

Disons que ces conseils sont aussi valables pour les cuisines familiales. 

Yorhein Ongsi Aristide/Journaliste-Stagiaire

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici