Société : la vie revient à la normale à N’Djamena

0
262

Après plusieurs manifestations dans les quartiers Sud-Est de N’Djamena, pour dire non à la transition militaire et contre l’ingérence de la France dans l’affaire tchadienne, la vie revient tout doucement à la normale.

La semaine écoulée, sur les grandes articulations de N’djamena, les gens se comptaient au bout du doigt, mais depuis ce matin 03 Mai, les axes sont remplis de personnes, chacun vague à ses occupations. Le calme est revenu à N’Djamena même si certains coeurs restent inquiets. Les parcs de voyage remplis de monde voire les marchés et certaines écoles ouverts.


Une dizaine de personnes rencontrées, disent qu’elles veulent voir le Tchad vivre dans la quiétude. Elles appellent les couches constituées du Tchad à un dialogue mature, ne pas confondre le pouvoir au bien d’une famille, ont-elles affirmé.

Pendant que la situation est tendue la semaine dernière, beaucoup de familles ont quitté la capitale du Tchad, de peur d’être atteinte par balles perdues. D’autres ont envoyé leurs familles vers le Sud et à l’étranger.

Pourquoi vous fuyez N’djamena ? Cadette une trentaine révolu répond: « non c’est la peur de mourir juste, mais on ne peut pas fuir la mort à moins que c’est l’heure qui a sonné », dit-elle en souriant.

A quelques mètres de l’agence de voyage Kingui de Moursal, Joël, jeune débrouillard embillant fait remarquer que certaines personnes s’indignent de la position des habitants du quartier Nord de N’djamena, parce qu’ils n’ont pas assisté aux manifestations de ces derniers temps pour dire non aux pratiques anticonstitutionnelles du pays.

Vivement, que chacun fasse ce qu’il a à faire pour l’intérêt de la nation.

Yorhein Ongsi Aristide

Facebook Comments

Laisser un commentaire