Société : la HOUSE OF AFRICA, échange avec les enfants de la fondation Dakouna Espoir sur les valeurs de la paix

0
274

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la paix célébrée tous les 21 septembre, l’association Housof AFRICA a commémore en différé cette journée avec les enfants récupérés par le centre d’accueil « Dakouna Espoir » pour la réinsertion sociale à très une causerie educative sur les valeurs de la paix.


Au centre d’une causerie educative, les valeurs de la paix et de la cohabitation pacifique. L’objectif est d’inculquer les valeurs de la paix et comment la consolider dans la société aux enfants sur la rue récupérés par le centre pour la réinsertion sociale..


Pour les organisateurs de cette causerie éducative, les réseaux sociaux sont remplis des incitateurs à la haine et de division. « C’est pourquoi, nous voulons vous parler des biens fait de la paix et comment la consolider pour une société harmonieuse », a indiqué Hadje Moussa Kach, Chargée de communication de l’association House of Africa.


Bien que cés enfants sont issus des différentes familles, différentes éducation et culture, la nature a voulu les mettre ensemble à travers le centre Dakouna Espoir. Raisons pour lesquelles, souligné Mahamat Ahmat Kitir, président du groupe de travail sur la paix  » nous devons vous aider à développer les notions de la paix, avoir l’amour pour les autres ».


La culture de la haine doit être banir afin de conserver les valeurs de la paix. La paix c’est l’absence de la guerre, c’est l’union, a-t-il ajouté tout en demandant aux enfants dudit centre d’aimer les uns, les autres.


Pour le conseiller de House Of Africa, Mahamat Abdoulaye Dar-dar, les approches globales de la nation de la paix doivent être comprises et transmises à tout le monde.


Quant aux enfants, « Quand les mains sont unies, le progrès n’est pas loin », ont-ils relevé. C’est pourquoi disent-ils, « en tant que jeune et futurs cadres du pays, nous devons, grader l’amour, cultiver la paix et la cohésion sociale ».


Parlant de questions des technologies de l’information et de communication (TIC), les enfants ont demandé à House of Africa de leur offrir des formations pour bien gérer les informations véhiculées par les réseaux sociaux en ces derniers temps. En réponse, le président de House Of Africa, Abdeldjalil Bong, a promu de faire Intégrer ces enfants dans les différentes sessions de formation sur les TIC, l’éducation, les ODD…


Pour joindre l’acte à la parole, l’association House Of Africa a offert des kits scolaires à ces enfants qui méritent « l’assistance de tous », a dit Abdeldjalil avant de demander aux enfants d’aimer l’école. « C’est un geste est notre contribution pour votre réussite et ça ne va pas s’arrêter ici », renchérit-il.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici