Société : la grève est effective malgré le confinement

0
227

Lancée ce lundi 11 janvier 2021, la grève générale de la plateforme syndicale revendicative pour revendiquer le paiement des frais de transport de 2017 à 2019 et la levée de gel des effets financiers des avancements et des reclassements (deux points de du protocole d’accord signé le 09 janvier 2020).


Du ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique à la fonction publique en passant par le ministère de l’économie, de l’administration, du ministère du pétrole et quelques institutions publiques que nous avons visité, quelques rares chefs de service sont présents.


« Il n’y a même rien, que vous voulez ? C’est la grève », nous a lancé un Chef de service à la direction des ressources humaines de l’éducation. Là, visiblement les bureaux sont fermés. Ceux qui viennent pour les renseignements sont foulés au portail.


A la fonction publique, les instructions ont été fermes. « Monsieur, on nous a instruit de ne pas laisser entrer personne. C’est la grève », nous renseigne le gendarme placé à l’entrée. A l’intérieur, à 09 heures où nous entrés, tout le monde se dirige vers la sortie. Dans quelques bureaux où nous avons visité, les gens ne travaillent pas. Seul mot que nous avons entendu,  » on est en grève ».


A la permanence à la bourse de travail, les responsables des syndicats affiliés et quelques grévistes sont chacun dans son coin pour respecter les mesures barrières. « La grève est effective », lance le porte-parole Barka Michèle. « Malgré le confinement de quelques provinces, les travailleuses et travailleurs ont honoré ce rendez-vous dans les 23 provinces du Tchad », ajoute-t-il.


« Nous serons en grève jusqu’à la satisfaction totale. Si on nous paie aujourd’hui, demain, on va appeler les travailleurs à la reprise de travail », rassure-t-il en ajoutant qu’il est regrettable que l’autre partie garde le silence.


Si les autres syndicats affiliés à la plateforme syndicale revendicative sont en grève, la CLTT, elle ne se reconnaît pas dans la grève mais toutefois elle se dit être de coeur avec les autres, car c’est une lutte qui concerne tout le monde. Le SG Brahim Ben Seid, lui souligne le fait que la grève est lancée sans préavis.


Haroun Ali Haroun/K. Ez

Facebook Comments

Laisser un commentaire