Société : Deux associations s’engagent à lutter contre l’extrémisme

0
262

C’est à travers la signature d’une convention signée cet après-midi afin de faire une sensibilisation de masse dans les secteurs éducatifs et sanitaires tchadiens.

La cérémonie de signature de cette convention s’est passée ce soir 29 octobre 2019 au centre d’étude du développement et prévention contre l’extrémisme. A travers cette convention, l’association Women to Women et l’association union des élèves pour un avenir meilleur au Tchad veulent donner coup de main aux autres associations qui œuvrent aux côtés des couches vulnérables tels que les élèves et les malades dans les hôpitaux afin d’espérer à un avenir meilleur. Faire la sensibilisation en masse dans le secteur éducatif et sanitaire au Tchad, est selon la présidente de l’association Mabrouka khasim, est une contribution à la lutte contre l’extrémisme violent dans ces établissements.

L’association women to women est une association à but non lucratif et vise à sensibiliser la masse en l’occurrence la couche vulnérable et les victimes des stigmatisations et des violences. Elle entend aussi aider la jeune fille à poursuivre ses cursus scolaires dans des bonnes conditions.  « Nous ouvrons ensemble avec l’association des unions des élèves pour un avenir meilleurs au Tchad en leur tête le président Hadjaro Alwali et que cette convention soit pour nous un élan pour aider la société et la nation Tchadienne et que la république nous aide à accéder, à éradiquer la grande partie des analphabètes dans les secteurs féminins et aussi aider le Tchad avec l’aide de tous les partenaires qui souhaitent nous aider sur nos activités », souligne Hadjaro Alwali.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici