Société: 100 jours après sa disparition, ses photos ont fait l’objet d’une exposition

0
1182


Le Réseau des Jeunes pour le Développement et le Leadership au Tchad a organisé ce 30 juillet au palais du 15 janvier, une exposition des photos d’hommage au maréchal du Tchad Idriss Deby Itno. Cette exposition s’est déroulée en présence des différentes autorités de la place.


Tout a été commencé par la visite des photos du feu maréchal exposées partout dans la salle. Ces photos portent en dessous, des petites étiquettes marquant l’historique de la vie politique du Maréchal Idriss Deby Itno. Après cette visite, le secrétaire général du MPS (Mouvement Patriotique du Salut), Dr Haroun Kabadi a pris la parole pour féliciter le comité d’organisation qui a fait un travail extraordinaire pour la réussite de cette cérémonie et ensuite donné ses mots de consolidation.


Pour Dr Haroun Kabadi, le président Idriss Deby Itno est mort mais ses œuvres, ses actions, sa pensée continuent à irriguer et impacter le Tchad et le peuple tchadien. Pour cela, il interpelle la Jeunesse à suivre l’exemple du Maréchal . Il ajoute : << je suis sûr que cette journée du 100eme jour d’hommage au Président restera dans les annales parce que ce n’est pas souvent que cela arrive dans notre pays et j’espère que les jeunes vont poursuivre et consolider les œuvres du Maréchal >>


Mme la Ministre de la culture et de la promotion de la diversité Achta Djibrine quant à elle, la vie c’est un cours d’eau, il vient et il passe. Alors, elle appelle la Jeunesse tchadienne à l’amour et le vivre ensemble à l’exemple du Maréchal IDI, le père fondateur de la démocratie. Elle poursuit en disant << le Tchad est un arc en ciel composé de plus de 250 groupes ethniques,mais que, cela ne soit pas un scandale pour le développement de notre pays », a t’elle renchéri


Opportune Aymadji, députée a pour sa part dit que la disparition du Maréchal Idriss Deby Itno était très douloureuse car c’est lui qui a ouvert les portes de la démocratie et c’est lui qui a permis que le Tchad puisse faire un pas en avant vers le développement (universités, routes bitumées, hôpitaux modernes, pétrole…), exclame-t-elle.

Djitebaye Mayangar Judicaël, Stagiaire

Laisser un commentaire Annuler la réponse.