SME2019 : Les femmes et jeunes filles à l’école de l’entrepreneuriat numérique

0
299

C’est à travers la formation en entrepreneuriat digital dénommée « Digit’elle débuté ce matin 21 novembre à la maison nationale de la femme avec les futures entrepreneurs digitales. Une occasion pour les participantes de découvrir l’environnement numérique afin de se lancer dans l’entrepreneuriat numérique.

Tour à tour, les ingénieurs en informatique et les femmes entrepreneurs ont expliqué de long à large les femmes et jeunes filles désireuses de se lancer dans l’entrepreneuriat numérique. « Entreprendre à l’ère du numérique », est l’un des thèmes développé par l’ingénieur en informatique, Tomboye Ibrahim. Selon elle, l’ère du numérique doit inciter les femmes et les jeunes filles à Entreprendre dans ce domaine surtout avec les outils qu’offrent l’Internet.

Entreprendre exige une idée, une idée d’innovation, explique-t-elle. Tomboye d’indiquer que l’environnement numérique est très favorable à l’entrepreneuriat mais ce qui manque à la jeunesse, c’est comment choisir une bonne idée. Elle conseille qu’il faut définir son objectif, là où on vient en analysant les besoins, les qualités, les attentes de la population, penser aux produits locaux disponibles pouvant permettre un début et enfin quelle est la valeur ajoutée du produit qui sera proposé.

Les conférencières ont mis plus l’accent sur l’étude de faisabilité et comment rendre visible l’entreprise. « L’entrepreneuriat numérique est la façon d’entreprendre avec les nouveaux outils de l’Internet. C’est utiliser la transaction numérique pour créer ou développer son entreprise », dit-elle et conseille aux jeunes qu’elles peuvent utiliser les réseaux sociaux pour faire la publicité de leur entreprise.

La bonne utilisation de l’Internet est un autre thème développé par les deux ingénieures Zamzam et Falmata. A travers ce thème, les deux jeunes dames ont expliqué aux futures entrepreneurs les opportunités et les risques de l’internet. « L’internet est un nid d’opportunité mais il faut faire un très bon choix et fixer ses objectifs quand on veut naviguer et ou mener des recherches à travers l’internet », ont-elles souligné. « Faire un bon choix d’internet revient à l’utiliser dans un but bien définit », indique Zamazam.

Parlant des risques quant à l’utilisation de l’internet, Falamta a défini l’internet comme un réseau libre et ouvert à tous sans sélection de contenus ce qui peut être des contenus délictueux comme le terrorisme, la pédophilie, fraude…et aussi des contenus à faible valeur scientifique. C’est pourquoi, elle  a conseillé aux participantes d’être objectives dans leur recherche sur l’internet.

Pour les initiateurs de cette formation, les femmes ne sont pas nombreuses dans le monde de l’entrepreneuriat numérique. Cette activité inscrite dans le cadre de la caravane de l’entrepreneuriat vise à échanger avec les femmes et les jeunes filles sous la thématique « Entrepreneuriat, femme et digital ». Ce qui va permettre de promouvoir l’innovation numérique au sein de la jeunesse féminine, former 200 femmes et jeunes filles sur les bases du digital ; offrir des opportunités d’innovation numériques et créer un réseautage entre les étudiantes et les jeunes femmes leaders et entrepreneurs dans le digital.  

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici