Sécurité : 6 malfrats et 73 armes avec plusieurs munitions présentés par la gendarmerie à kleusoum

0
1033

Comme coutume, jour et nuit la gendarmerie nationale ne dort pas pour assurer la sécurité de la population. Chaque un mois, elle fait le rapport de son travail qui devient de plus en plus intéressant. C’est dans l’optique de désarmer toutes personnes qui portent illégalement les armes.


Ce vendredi 1 octobre, à kleusoum, la gendarmerie nationale a dans sa 9 ème présentation au courant de l’année 2021, présenté 6 malfrats, 73 armes, 2 sacs de jony Walter, un matela, 21 000f en faux billet de banque, 12 sacs de drogues, 23 arcs avec 9 carquois à flèche, une moto, plusieurs munitions, 52 armes de fabrication artisanale appelées communément « gourmoum ». Suite au travail fait dans les légions de la gendarmerie de Sarh, Bongor, N’Djamena, chari bagrimi, et aux provinces, lors de tournées du directeur général de la gendarmerie au Sud du pays.


Parmi les présumés malfrats, le nommé Djouka Adam Béchir en tenue militaire qui se place dans un poste irrégulier à Mandelia pour arnaquer la population. Abakar Yousouf un coiffeur qui se transforme en enlèvement des enfants, destination Niger. Aboulkassim et Mahamat Malloum Hagari sont complices de faux billets, l’auteur principal a pris fuite. Ramadan Idriss Moussaring, vol de matelas à l’hôpital tchado-chinois.

Les malfrats


La force de toutes ces arrestations est grâce à la ligne verte 114. Le porte parole de la gendarmerie, le colonel et inspecteur technique de la gendarmerie nationale, Abakar Abdraman Haggar appelle la population de ne pas se méfier de la gendarmerie. Car grâce à la population que les malfrats sont arrêtés. Donc Abakar interpelle la population qui se sent menacée d’appeler la ligne verte 114 gratuite pour que les forces de l’ordre volent à leur secours. Il exhorte également la population a dénoncé toute personne qui est suspectée et qui trouble leur environnement.


Un groupe de jeunes, organisé en association a présenté sa reconnaissance au directeur général de la gendarmerie pour le travail que sa direction est entrain de faire. Le taux de banditisme va décroissant en ce dernier temps.


Le travail fait dans l’honnêteté porte toujours de bons fruits.

Reconnaissance au directeur général de la gendarmerie


YOA

Laisser un commentaire