Santé : Manque du sang au Centre national de transfusion sanguine de N’Djamena

0
1009

L’administration du ministère de la santé publique en tête le ministre Mahamout Youssouf Khayal a fait un don de sang ce matin 14 janvier 2020 au centre national de transfusion sanguine (CNTS).
C’est après avoir visité la banque du sang quasiment manqué des poches de réserve pour la population que le ministère de la santé a effectué le déplacement ce matin pour faire cet acte citoyen et salvateur. Ce qui peut expliquer le manque des poches de sang, c’est par ce que les gens ne viennent pas faire don de sang. Certains viennent juste parce que un de leur est malade et qu’il faut donner son sang. Sinon les dons volontaires sont rares, a souligné le directeur général du CNTS, Dr Djimadoum Banga.

La visite du ministre dans les différentes directions a permis de constater que le Centre est manqué des poches de sang pour sauver les vies. Selon le ministre, les deux stocks visités dont les capacités sont de 3 000 et 360 poches, il y a seulement 10 poches pour le stock de 3 000 et à peine 100 pour celui de 300. Selon les responsables du centre, ces poches appartiennent à des familles des malades ce ne sont pas les poches du centre.

PH/TACHAD.COM 2020

C’est ce contact qui a motivé le ministre et son Staff à faire le don de 25 poches de sang environ. « Il y a encore d’autres qui viendront demain faire le même geste que nous pour aider le Centre a avoir en stock quelques poches de sang, a indiqué le ministre avant de lancer un appel à toute la population à faire le don de sang pour sauver des vies humaines.
« Je suis sidéré, quand j’ai constaté qu’il n’y a pratiquement pas de poches de sang. Une ville qui compte plus de deux millions de populations et la banque de sang est pratiquement vide? », s’est interrogé le ministre, Pr Mahamout Youssouf Khayal. Pour l’inspecteur général du ministère de la santé, Dr Abderamane Mbodou Choukou donner du sang, c’est sauver une vie et pour c’est l’intérêt général.

PH/TACHAD.COM 2020


Le Directeur général du CNTS, Dr Djimadoum Banga lève l’équivoque sur les rumeurs qui font croire que le Centre marchande les poches de sang. Ce n’est pas vrai ce que les gens disent, dit-il. Pour lui, c’est quand certains parents de malades arrivent, ils se font escroquer par les gens de dehors, qui se font des donneurs de sang, et après quoi, ils mettent sur le dos du Centre, a-t-il expliqué.  » Ce n’est pas professionnelle la vente du sang », renchérit-il.
Il faut noter que la plus part des donneurs de sang vienne des parents des malades. Ce qui fait que le Centre national de transfusion sanguine souffre du manque de stocks des poches de sang. Une situation qui doit interpeller chaque citoyen à y penser en faisant le don volontaire de sang. Car faire donner son sang, c’est sauver une vie.

PH/TACHAD.COM 2020

Le Centre National de Transfusion Sanguine est l’une des structures sanitaires de référence qui dispose toutes les conditions pour procéder au prélèvement du sang, le conservé puis mettre a la disposition des malades. Et chaque don de sang peut servir au traitement de plusieurs malades , grâce aux différents composants du sang.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici