Santé : L’ONMT, exige l’amélioration de la vie sociale des médecins tchadiens

0
185

L’ordre national des médecins du Tchad a dans son deuxième conseil ordinaire du 26 octobre à N’Djamena, placé sous le thème : « redynamiser les conseils provinciaux », s’est statué sur l’amélioration de la vie sociale des médecins tchadiens.

La session a évalué les résolutions prises lors des précédentes assises et les activités des différents conseils provinciaux de l’Ordre avec un accent particulier sur le statut de la province de N’Djamena. Les membres de l’Ordre se sont penchés aussi sur les mécanismes de financement des soins médicaux des médecins tchadiens, la question de la couverture de santé universelle, la mutuelle des médecins du Tchad et la question de l’assurance médicale.Dr Mbaïguinam Dionadji, président de l’ONMT a indiqué que la session vise« la redynamisation des conseils provinciaux et les stratégies à mettre en place pour améliorer le social et assurer la formation continue des médecins ».

Après 28 ans dit le président, l’Ordre des médecins est mature au point d’être une force de propositions concrète pour le développement sanitaire harmonieux au profit de la population.« C’est une mission qui lui a été conférée par l’ordonnance 09/PR/91du 21 août 1991 », a-t-il souligné. « Pour ce faire l’ordre national des médecins demande d’être écouté pour tous les problèmes liés à la santé de la population »,a poursuivi Dr Mabïguinam Dionadji. Ajoutant que l’Ordre est définit comme un modèle de développement de santé.

Des recommandations

Les participants à l’issue de la rencontre ont décidé d’étendre progressivement les conseils provinciaux dans toutes les provinces du Tchad, de mettre à la disposition des provinces des fiches d’engagement pour la suscription de prélèvement à la source, sensibiliser leurs confrères sur l’importance de l’ONMT, rendre fonctionnel le conseil provincial de N’Djamena. Ils demandé à l’ONMT de veiller au respect des textes portant ouverture de fonctionnement des cabinets et cliniques médicales, mettre à la disposition de la mutuelle des médecins du Tchad dans un bref délai le modèle de la fiche proposée à tous les conseils provinciaux.

L’Ordre doit aussi veiller sur la mise à jour régulière des annuaires des médecins exerçants dans les 23 provinces. Le dernier point, que les participants ont plus l’accent dessus, c’est de transmettre le plutôt que possible les versions des projets amandés de texte statuaire de la mutuelle des médecins du Tchad au plus tard le 15 novembre 2019 au bureau exécutif national.

A noter, que l’Ordre des médecins Tchad fait partie du bureau de la conférence francophone des ordres de médecins (CFOM) des pays d’expression française depuis le 12 octobre 2019. Du 11 au 12 octobre dernier, l’ONMT a pris part à l’assemblée générale biannuelle de la CFOM à Rabat au Maroc. La CFOM s’est fixé comme mission d’harmoniser les actions des ordres des médecins dans l’espace francophone. En novembre prochain, un projet de mise en place d’un conseil des ordres des médecins de l’Afrique sera sur la table des ordres des médecins à Douala. Un organe qui sera chargé de réguler les activités des ordres des médecins africains.

Par KITA Ezechiel

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici