Santé : Clôture du dialogue national sur la mortalité maternelle, néonatale et infantile

0
294


Après cinq jours d’analyse profonde sur les problèmes qui minent la mortalité maternelle, néonatale et infantile au Tchad, les experts de santé, les autorités administratives, religieuses, traditionnelles et la société civile viennent de mettre fin à cette assise avec de recommandations fermes, signature des engagements pour permettre à réduire le taux élevé de mortalité maternelle, néonatale et infantile au Tchad.


Plusieurs thèmes ont été abordés par les experts de santé, suivi de débats afin de mettre sur pied un document allant dans le sens de sensibiliser la population à comment éviter les décès infantiles, qui selon les participants causés par le manque d’hygiène alimentaire, le paludisme, le manque d’accueil dans les hôpitaux et centres de santé. Encourager les femmes à aller à l’hôpital pour les consultations en cas de grossesse et non rester à la maison, accoucher.


Cette sensibilisation implique les autorités traditionnelles, religieuses, société civile. L’état doit former les jeunes dans le domaine précis pour aider les femmes à accoucher dans de meilleures conditions. Les partenaires du Tchad, sont appelés à investir d’avantage dans le domaine de la santé, pour réduire le taux élevé de mortalité maternelle. Car selon les experts, le domaine de santé est moins financier.


Clôturant les activités de cinq jours, le ministre de la santé publique et de la solidarité, représentant aussi le premier ministre de transition, se félicite et félicite les participants qui ont battu un travail impeccable. Il mentionne que les défis sont immenses et variés, mais avec l’effort de chaque partie prenante, ils seront relevés.


Selon le ministre, tous les acteurs sont invités à mettre en pratique les engagements signés ce jour, le gouvernement s’y mettra pour aboutir au résultat attendu. Il informe aux délégués qu’ils doivent faire preuve de leur mission car ils sont comme les conseillers des gouverneurs. Il finit par remercier tous les participants et les partenaires pour la réussite de cet atelier de cinq jours. Monsieur le ministre de santé, est reconnaissant aux médias qui ont couvert les activités de ce dialogue, a-t-il dit.


Les participants se disent satisfaits pour les cinq jours passés ensemble pour identifier, analyser, chercher les solutions idoines à réduire les décès infantiles élevés au Tchad. Ces participants sont venus des 23 provinces du Tchad.
YOA

Laisser un commentaire Annuler la réponse.