Saleh Kebzabo- Haroun Kabadi:  » Vous avez volontairement violé ma conscience »

0
2259

Dans une lettre adressée au Président de l’Assemblée Nationale, Dr Haroun Kabadi, le 02 juillet 2020, suite à la rencontre du 29 juin dernier, le député Saleh Kebzabo a retracé ses mésaventures des 26 et 29 juin dernier suit à l’élévation au titre de Maréchal d’Idriss Deby et sa rencontre à la présidence.


Revenant les circonstances qui l’on amener à la présidence avec d’autres président des groupes parlementaires, Saleh Kebzabo de l’UNDR, dit que cela relève d’une mise en scène indigne d’une République.  » Ce montage ne sied pas à une Assemblée nationale dont le mode de fonctionnement est transparent et exclut toute manœuvre cachotiere », fustige Saleh.


« Sachant comment s’est déroulée le débat sur le marechelat à l’hémicycle le 26 juin 2020, vous deviez vous doutez que cette petite cérémonie théâtrale ne pouvant pas rencontrer mon adhésion. Il eut donc été plus judicieux que j’en fusse informé au préalable pour me donner la l’attitude d’y aller ou pas », expliqué Kebzabo avant de dire le président de l’Assemblée nationale a délibérément choisi de le cacher les faits. « Par conséquent vous avez volontairement violé ma conscience », crie-t-il.


Saleh Kebzabo de dire encore que  » le scénario ainsi conçu et exécuté ne me convient guère, et je tenais à vous le dire sans ambages. Car en la matière, ma position est constante et ne variera pas de sitôt. Tout ce que j’attends de vous, dans la position qui est la vôtre, c’est de respecter la diversité des membres de l’Assemblée Nationale qui sont, loin s’en faut, de chapelles différentes. C’est cela notre richesse qui doit être soigneusement sauvegardée. Il y va de l’honneur et de la dignité de notre institution », conclut la lettre.


Yorhein Ongsi Aristide

Laisser un commentaire Annuler la réponse.