Russie-Afrique : Les dirigeants africains présents à l’appel de Vladimir Poutine

1
316

Ils ont répondu massivement aptes à l’appel de Vladimir qui veut reconquérir les terres africaines. Ce premier sommet Russie-Afrique voulu par Vladimir Poutine est co-présidé par le président en exercice de l’Union africaine (UA), Abdel Fattah al-Sissi.

 Le premier jour du sommet a été consacré à la coopération économique, promesses, serments d’amitié et contrats se sont multipliés. Au premier rang de la salle de conférence, les nombreux dirigeants qui ont     répondu à l’appel de Vldimir : Denis Sassou Nguesso, Alpha Condé, Ibrahim Boubacar Keïta, Roch Marc Christian Kaboré, Alassane Ouattara, Félix Tshisekedi, Mahamadou Issoufou, Paul Kagame, Patrice Talon, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Ismaïl Omar Guelleh, Cyril Ramaphosa, Muhammadu Buhari, Nana Akufo-Addo, João Lourenço, Andry Rajoelina, Uhuru Kenyatta, Danny Faure, Macky Sall, Idriss Deby Itno et beaucoup d’autres, accompagnés de dizaines de ministres… Paul Biya du Cameroun, a préféré rester dansson Caperoun pour accueillir le ministre français Jean-Yves Le Drian.

A travers cette rencontre, Vladimir Poutine annonce les échanges commerciaux Russie-Afrique. Rappelons que la Russie a déjà effacé 20 milliards de dettes contractées au temps de l’URSS et va continuer à soutenir l’Afrique dans son développement et entend « doubler le volume de [ses] échanges commerciaux avec le continent en quatre ou cinq ans. »



Facebook Comments

1 COMMENTAIRE

  1. Tout le monde veut une part de l’Afrique:
    Sommet Russie-Afrique
    Sommet USA-Africa
    Sommet Japon-Afrique
    Sommet China-Afrique
    Sommet Europe-Africa
    Sommet Allemagne-Afrique
    Sommet France-Afrique
    Sommet Inde-Afrique

    Mais que veut l’Afrique du monde ? Traiter en tant qu’apporteur de solution ou simplement en tant que demandeur d’aide ? Comme un entrepreneur qui n’a pas confiance en son business et qui est pret à sous-vendre son potentiel pour avoir de quoi payer le loyer.

    Ne faut-il pas revoir nos critères et notre manière de vendre notre Afrique ? De manière gagnant-gagnant ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici