Religion : Une conférence internationale en faveur des enfants de 4 à 14 ans

0
141

La conférence internationale en faveur des enfants initiée par le mouvement international dénommé « fenêtre 4/14 » a été  ouverte le mardi 17 septembre à l’assemblée chrétiennes bonne nouvelle de N’Djamena par le secrétaire général de l’Entente des Eglises et mission évangéliques du Tchad «(EEMET) Batein Kaligué.

Placée sous le thème : « Les enfants demandent du pain, et personne ne leur en donne », cette conférence est une rencontre du donner et du recevoir de tous ceux qui travaillent parmi les enfants et pour les enfants. Elle vise à faire des enfants transformés en Christ pour une nation transformée.

Pour la coordinatrice de cette conférence, l’heure a sonné pour les enfants du Tchad. « C’est-à-dire à Dieu que nous sommes prêts à donner du pain aux enfants », a-t-elle lancé avant de souligner qu’à l’issue de la rencontre il y aura des femmes et des hommes qui vont se donner la vocation pour la mission des enfants afin d’atteindre l’objectifs de toucher 500 enfants. C’est aussi un cadre pour redynamiser l’œuvre des ambassadeurs des enfants et montrer combien il est important cette œuvre divine.

Quant au facilitateur de la fenêtre 4/14 de l’Afrique Francophone, Dr Jonas Robert Sawodogo si les enfants sont l’église de demain, la force de l’église d’aujourd’hui et la stabilité de celle de demain dépendent de la compréhension du rôle et de la place des enfants selon la parole de Dieu. « Alors devons-nous continuer à nous contenter du rôle et de la place de notre culture et de nos traditions en ce qui concerne les enfants ?, s’interroge-t-il.

Pour le Parrain de la fenêtre 4/14, Dr Jean-Baptiste Kouamba, l’avenir de l’église et d’une nation dépend de ce que nous donnons aux enfants. « Ce que semons dans les cœurs des enfants, nous les récolterons tôt ou tard ». Pour lui, il faut donner aux enfants la nourriture indispensable, la parole de Dieu pour avoir un avenir radieux.

En lançant officiellement ladite conférence, le secrétaire général de l’EMET, le Révérend Pasteur Batein Kaligué,  renchérit pour dire qu’un pays sans la jeunesse est appelé à disparaitre un jour tout en mettant l’accent sur le rôle et la place des enfants dans la famille. « Les enfants sont des flèches pour les familles, ils sont des bénédictions et non des charges », indique-t-il.

A noter que la conférence de N’Djamena regroupe  dix (10) nation à savoir, la délégation venue de New York, du Burkinz Faso, de la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Togo, le Bénin, la RCA, le Cameroun, du Mali et du Tchad pays d’accueil. Durant les 4 jours, les participants vont réfléchir sur la situation, le rôle et la place des enfants de 4 à 14 ans au Tchad.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici