Religion: les rideaux sont tirés sur la formation des chefs et cheftaines de troupe

0
701

C’est dans une ambiance sans pareil que les campeurs ont montré à la clôture des activités du camp. Tout ce qui est confié à Dieu le père se verra finir dans de très bonnes conditions. Commencé le 10 août dernier, le camp de formation des chefs et cheftaines de Troupe des églises baptistes mid-missuions a pris fin ce 25 août à l’école primaire de Djarabé.


C’est fini. Après deux semaines de formation, la coordination nationale de la jeunesse évangélique africaine (JEA) met à la disposition des églises baptistes mid-missions, les églises des frères et évangélique du Tchad 316 nouveaux chefs de troupe dont 149 cheftaines et 167 chefs.

Le record est batu. Cette promotion a fait un taux de réussite de 98,24%. Les aspirantes ont fait 100% de réussite et les aspirants 99,06 de réussite, a rapporté le jury.


Le secrétaire général de l’ATEBMM, Mathias, dans sa prêche a interpellé les futurs chefs et cheftaines de Troupe sur l’importance de prise d’engagement devant Dieu et devant les hommes. Il est parti d’un constat des chefs formés précédemment et qui ne sont pas tous sur le terrain. Le pasteur s’est basé sur le livre de Ruth 1:1-5 pour exhorter les futurs chefs à suivre le bon exemple et les a exhorté à se soumettre aux anciens. L’obéissance, la fidélité et l’amour du prochain doivent être leur modèle de vie, a-t-il indiqué. En martelant que si un engagement est mal pris, ça finit fatalement.


Les aspirants ont montré leur gratuite vis-à-vis de leurs enseignants et encadreurs pour les efforts consentis à cette formation. Ils ont remercié également les femmes de charité qui se sont peinées pour les préparer à manger.


Clôturant les activités, Pasteur Nékar a exhorté les futurs chefs à la vie de sanctification. Ne pas être orgueilleux, car Dieu résiste aux orgueilleux. Pas de mépris envers les aînés dans la troupe, a-t-il exhorté.


Yorhein Ongsi Aristidet

Laisser un commentaire Annuler la réponse.