Religion : les flambeaux et lumières en formation à Moundou

0
382

Dans le cadre de formation des jeunes pour la mission divine, la coordination du mouvement des jeunes dénommé « Jeunesse évangélique africaine  (JEA)», organise une formation des cheftaines et chefs de troupe du 10 au 25 août 2021 à Moundou. La délégation du district de N’Djamena a quitté lundi 09 août pour cette formation.

C’est la 52e promotion depuis l’arrivée du mouvement jeunesse évangélique africaine (JEA) dans les églises baptistes en 1970. Cette formation a pour objectif de former les chefs de troupes dans chaque église Baptise. Selon le Surveillant du district de N’Djamena, Remadji Lundi, la formation est sur le plan national. C’est une renconctre de toutes les églises baptistes du Tchad. « Nous allons former ces chefs, eux à leur tour, ils reviendront former les enfants dans chaque église baptiste du Tchad. La formation des enfants dans chaque église Baptiste du Tchad est basée sur le plan spirituel, sur le plan physique, mental et social », explique-t-il.

Dans l’organisation dudit camp, le district de N’Djamena fait face à des difficultés d’ordre financier dû au trajet : N’Djamena-Moundou. Pour le Surveillant Lundi, si ce n’est pas le coût élevé de la formation, N’Djamena allait envoyer plus des campeurs « On allait envoyer plus mais c’est par rapport au manque d’argent qu’on a envoyé seulement une centaine des aspirants et  cinquantaine des chefs, membres du comité et surveillants », souligne-t-il.

Remadji Lundi encourage les parents a envoyé leurs progéniture pour la formation dans ce mouvement qui selon lui, regroupe plusieurs talents. « C’est un mouvement qui forme, c’est un mouvement d’abord paramilitaire et ce mouvement forme sur quatre (4) domaines », indique-t-il. Le mouvement forme sur le domaine spirituel, domaine intellectuel, domaine physique et mental. « C’est un mouvement qui éveil les enfants, donc je voudrais en ce moment précis inviter tous les parents à envoyer les enfants dans ce mouvement afin qu’ils puissent apprendre le social, spirituel, physique et le mental », lance-t-il.

 La jeunesse évangélique africain est présente dans presque tous les six continents de la planète terre. Il a pour but de gagner les jeunes à Christ et de les former pour son service. La formation est tenue tous les ans.

Laisser un commentaire