Religion : c’est parti pour la 52e promotion de la formation des chefs et cheftaines de troupe de la JEA

0
738

Le Camp de formation des chefs et cheftaines de troupe du mouvement jeunesse évangélique africaine (JEA) a été lancé cet après-midi à l’école Djarabé de Moundou. Plus de 700 campeurs sont arrivés pour cette édition qui est le plus grand nombre de toutes les formations depuis 1970. C’est le représentant du président de l’ATEBAMM, Pasteur Nekar Djetegué qui a lancé officiellement le Camp.

C’est dans une ambiance très chaleureuse à l’école primaire de Djarabe que les campeurs ont montré à l’ouverture du camp de formation des chefs et cheftaines de troupe de la jeunesse évangélique africaine à Moundou.

Les aspirants au camp de formation jea Moundou 2021

Cette formation se tient du 10 au 25 Août 2021. Ce camp de formation est ouvert aux aspirants chefs et cheftaines de troupe de la jeunesse évangélique africaine des églises baptiste mid-mission du Tchad, les églises des frères et les églises évangéliques du Tchad de Moundou.


Selon la surveillante Yvette par ailleurs Présidente du comité d’organisation dudit camp , ce camp est le 27eme du genre qui devrait avoir lieu en 2020. Mais suite à la maladie à Corona virus qui a secoué le monde entier est reporté en ce jour. Elle a remercié l’assistance pour leur présence massive. La base de toutes choses c’est l’éducation. Comme le dit proverbe 22:6 « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas », est le verset cité par Yvette pour conclure ses propos.

Surveillante Yvette, Camp de formation jea de Moundou 2021


Pasteur Boukar Barka dans sa prêche de circonstance a exhorté sur le thème: « la connaissance est un trésor caché », tiré du livre de proverbe au chapitre 1 verset 1 à 8. Il a exhorté les aspirants à la sagesse et l’intelligence qui sont plus que l’or et l’argent.

Pasteur Boukar a encouragé les aspirants au respect vis à vis de leur enseignant. Prenant l’exemple du roi Salomon qui a demandé à Dieu la connaissance et l’intelligence à Dieu, pasteur Boukar n’a pas maché ses mots pour exhorter les aspirants de demander à Dieu l’intelligence et la sagesse s’ils en manquent. Car ils ne sont pas venus pour s’amuser. Il conclut pour dire que celui qui ne réussit pas à cette formation ne pourra pas faire mieux ailleurs.

Pasteur Boukar Barka, Camp de formation jea Moundou 2021


Le coordonnateur national de la JEA Mamra Oudalbaye, a rappelé l’assistance que la JEA est un mouvement évangélique et paramilitaire qui a vu le le jour en 1953. Ce mouvement est arrivé en Afrique en 1962 et a fait son apparition à l’église baptiste en 1970. Son but est de gagner les âmes à Christ et à les former dans plusieurs domaines de la vie pour leur insertion dans la vie active et spirituelle.

Pasteur Nekar Djetegué, SG régional de l’ATEBAMM, camp formation jea Moundou 2021

Pasteur Nékar Djetegué, secrétaire régional et représentant du président de l’association tchadienne des églises baptiste Mid-Missions ouvrant les activités de la formation, a exhorté les aspirants à être attentif à ce qu’ils sont venus apprendre. La discipline, l’assiduité et le respect doit être leur idéal pour la bonne finition du camp.

Les membres du comité au camp de formation jea Moundou 2021


Ce que les organisateurs déplorent, c’est l’indisponibilité de la dernière minute des autorités de la place à la cérémonie d’ouverture dudit camp.

Yorhein Ongsi Aristide, envoyé spécial depuis le Chef lieu de la province du Logone Occidental

Laisser un commentaire