Qui a tiré sur Bonheur ? Le parquet d’instance de N’Djamena ouvre une enquête judiciaire

0
292

Afin de situer les responsabilités, le parquet d’instance de N’Djamena, par un communiqué de presse, a ouvert une enquête judiciaire sur la mort de Mateyan Manayel Bonheur âgé de 34 ans, abbatu par les éléments de protection du Président de l’Assemblée Nationale Haroun Kabadi.

Succombé quelques heures après suite aux tirs des éléments du PAN sur l’avenue Pascal Yoadoumnadji en face du centre des jeunes Don Bosco, le jeune diplômé sans emploi et mototaximan laisse derrière lui trois (3) enfants. Une enquête s’ouvre par le Procureur de la République afin de sirtuer les responsables directs ordonnant ainsi l’interpellation des éléments se trouvant dans le vehicule à partir duquel les tirs sont partis.

Pour l’instant, quatre (4) personnes sont placées en garde à vue pour complicité de meurtre et infractions de meurtre

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici