Province du Batha : Les enseignants sonnés a l’assiduité et à la discipline

0
144

La 26ème édition de la Journée Mondiale des Enseignants a été présidée par le Préfet du Département de Batha-Est, Fatimé Boukar Kossey devant un parterre des enseignants et les acteurs du système éducatif tchadien dans cette localité

« Être un enseignant n’est pas un choix de carrière, mais un choix de vie », disait François Mitterrand, a cité Fatimé Boukar Kossey avant de dire : « comme la perfection n’est pas de ce monde, il est impératif de rappeler à l’ordre certains enseignants qui forniquent avec leurs propres élèves et pourtant ces dernières les considèrent comme seconds pères », fustige-t-elle ajoutant que d’autres enseignants extirpent de l’argent aux élèves en leur donnant en retour des notes de classe, c’est le point de départ de la #Corruption », a-t-elle souligné. Pour elle, ce n’est pas cet enseignant là que le monde a connu jadis ! Si cet acte continu, le Préfet a indiqué qu’au bout du processus, « nous trouverons sur le marché de l’emploi, non seulement des citoyens incompétents et sans niveau, mais aussi des corrompus de 1er ordre ».

Elle a vanté non seulement le rôle que les enseignants dans la formation de capital humain amis Fatimé a encouragé ces derniers a plus de travail pour être toujours été à la hauteur de leurs tâche afin redorer le blason de l’éducation et donner à l’école Tchadienne ses lettres de noblesse.

Face aux comportements n’peut orthodoxe de certains enseignants, le Préfet dit-elle, qu’il est judicieux de rappeler que l’enseignant doit apprendre les vraies valeurs humaines et républicaines à l’enfant.  C’est pourquoi, René Leriche disait : « la valeur d’un professeur se mesure à la personnalité de ses élèves.» Et comme disent les mathématiciens, si l’image d’un intervalle donne un intervalle, la fonction est bijective… Alors, de grâce, faîtes de bonnes bijections », renchérit-elle.

Les enseignants ont sonnés à l’assiduité et à la discipline. « Ne vous absentez pas et ne venez pas en retard sans motif valable. Faîtes-vous respecter par vos élèves. Ayez un comportement vestimentaire décent ! Cela va de l’éducation de nos petits », a-t-elle conclu.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici