Pourquoi célébrer la Tabaski ou la grande réunion des familles autour du mouton ?

0
189

Beaucoup de fidèles musulmans Célèbrent la tabaski ou la fête du mouton soit en famille ou en communauté tous les deux mois et 12 jouurs la fin de ramadan. Mais pourquoi cette célébration ?

Fêtée deux mois et dix jours après la fête du Ramadan, la Tabaski, littéralement “fête du mouton”, est célébrée chaque année par tous les fidèles musulmans. Appelée Aïd el-Kebir chez les Arabes, cette fête religieuse rappelle la soumission d’Ibrahim à Dieu, lorsque celui-ci lui demande de sacrifier son fils, Ismaël.

Ibrahim accepta cet impératif divin mais, au dernier moment, l’archange Gabriel apparaît et lui envoie un mouton qu’il sacrifie à la place de son fils. C’est pourquoi, cette fête est un impératif pour chaque musulman qui doit tuer un mouton le jour de la fête, après la prière et une fois que l’imam a sacrifié le sien. Une fois égorgé d’un couteau tranchant, le mouton doit être divisé en trois parties. Le père de famille repartit ces morceaux suivant ce qui est recommandé par le coran.  La première pour la consommation du jour, la deuxième pour ceux qui n’ont rien et la dernière pour le lendemain ou les jours qui suivent.

Le jour de la fête, hommes, quelques femmes et enfants vêtus de leurs habits tout neufs, pour la plupart, se retrouvent à la mosquée de leur entourage pour effectuer ensemble la prière des deux rakkas. Une prière qui s’est déroulée dans le silence et le recueillement suivies  du sermon de l’imam. C’est après ce sermon que l’imam va sacrifier un mouton au nom de Dieu pour perpétuer l’acte d’Ibrahim. C’est le coup d’envoi du rite. Toutes les musulmanes, sont appelés à rentrer chez eux pour sacrifier le ou les moutons.  

Facebook Comments

Laisser un commentaire