Portrait : Qui est Bechir Hassan Oumar, l’auteur du livre “ Idriss Déby ITNO un emblème pour le Tchad “

0
527

Bechir Hassan Oumar est né le mardi 11 août 1987 à N’Djamena au Tchad. Il mesure 1 mètre 80 et il pèse 70 kilogrammes. D’un père Al Hadj Hassan Oumar originaire du Kanem et d’une mère Fatimé Idriss originaire du Lac Tchad. C’est pourquoi, il fait partie de la communauté Kanembou et appartient à la famille Hassan Oumar, une grande famille dans la dite communauté qui a son domicile au quartier Amriguebé de Ndjamena. Il est le onzième fils de la famille parmi les trente quatre enfants du défunt Al Hadj Hassan Oumar.

Parcours d’études

Bechir Hassan Oumar a commencé très tôt les études. Il a entamé ses études précisément dans les années 90 à l’école primaire Hilé Leclerc tout près de marché à mil. Le secondaire, au lycée de la liberté puis au lycée de la concorde d’où il y décrocha son BAC. Une fois son BAC en poches, Bechir Hassan Oumar en tant que nationaliste, a refusé de quitter son pays pour les études, “ je me suis inscrit à l’institut Group AVD puis à l’université d’Ardeb Djoumal pour le régime spécial afin de continuer mes études le pays de Toumaï car mon pays aussi à des enseignants qui ont beaucoup de talents “, confit-il.

Sa carrière

Après qu’il a mémorisé le saint coran à l’école coranique du lycée centre Ibnou Cina de N’Djamena, Bechir Hassan Oumar a commencé à enseigner le coran dans la dite école. Il est enseignant aussi de la langue espagnole. Actuellement, il enseigne les jeunes tchadiens pour les cours de préparation au Baccalauréat.

En 2012-2013, il a travaillé dans des différents chantiers de l’entreprise AgriTchad.  Il est aussi depuis 2017, le président de Rassemblement des Jeunes Africains  (RJA), une organisation panafricaine qui lutte pour l’unité africaine et contre le néocolonialisme. Depuis décembre 2020, il est désigné  commissaire adjoint à la communication et à l’organisation des Masses du parti ARD.

Son parcours politique

En contact permanent avec les jeunes et les femmes dans le cadre de sa carrière d’enseignant bénévole puis de formateur en langue espagnole, et outre en tant que membre fondateur du Rassemblement des Jeunes Africains  (RJA), une organisation des jeunes africains qui lutte pour l’unité africaine et contre le néocolonialisme. Cette expérience lui a permis de déclin pour entrer en politique. “ j’ai commencé dès mes bas âge car mon père était le fidèle ami de l’ex premier ministre Delwa Kassiré Coumakoye, en tant que membre de son parti, il a beaucoup aidé le parti Viva RNDP lors des dernières élections. J’ai appris beaucoup de choses de lui, c’est pourquoi je suis maintenant membre du bureau exécutif du parti ARD ».

Laisser un commentaire