Politique: « si la population de Mbarlé ne suis pas MPS, elle n’ira pas au paradis », dixit Sultan Mbang Hadji Holi

0
2144

Le Sultan Mbang Hadji Holi Mahamat Youssouf a dans une sortie médiatique à Mbarlé dans le département de Loug-Chari en décembre dernier, déclaré à la population de cette localité que si  » elle ne suit pas le MPS, elle n’ira pas au paradis. Si elle suit les autres partis, elle ira dans l’enfer. Le Sultan d’ajouter que c’est lui qui a été à l’origine de l’érection du village Mbarlé en commune.


En réaction à cette déclaration, le président du parti de la renaissance nationale tchadienne (PRENAT), Abanga Brahim Barka, qualifie de mensonge. « Au lieu de se contenter de son rôle de garant des us et coutumes baguirmiens, qui lui sont dévolus par les textes en vigueur, il a outrepassé et a agit comme un homme politique. S’il veut faire la politique, il n’a qu’à démissionner du poste de Sultan et nous rejoindre sur le terrain Politique », a réagit, le presiden de PRENAT.


Pour Abanga Brahim Barka, pourquoi  » le Sultan Mbang Hadji Holi Mahamat Youssouf tient ce genre de propos ? S’interroge-t-il. Est ce pour faire plaisir au maréchal afin d’obtenir de celui-ci la faveur par rapport à sa mauvaise gestion des 5% des revenus pétroliers alloués à la province du Chari-Baguirmi ? Poursuit-il. Si, c’est le cas, il a menti et a tapé à côté, fustige-t-il.


Le président du PRENAT tient le Sultan Mbang Hadji responsable de mauvaise gestion de 5% des revenus pétroliers alloués à la province du Chari-Baguirmi. « Que le Sultan veuille ou non il va rendre compte », insiste-t-il en ajoutant que le Sultan Mbang Hadji Holi Mahamat Youssouf sache que les Tchadiens et en particulier la population du Chari Baguirmi sont fatigués des faux discours du régime MPS.


Abanga Brahim Barka demande au sultan Mbang Hadji de prendre l’exemple des autres autorités traditionnelles et coutumières qui ne s’agitent pas derrière le MPS. « Un seul conseil, que le Sultan sort de la politique et se contente uniquement de son sultanat et garde son honneur de Sultan », prodigue-t-il.


Haroun Ali Haroun

Laisser un commentaire