POLITIQUE : l’URD demande au CMT de respecter l’engagement pris devant la nation

0
461

Le président national du parti Union pour le Renouveau et la démocratie (URD), Romadoumngar Felix Nialbé a animé une conférence de presse ce mardi 28 juillet dans son siège national. Rendre public les actions entreprises par son parti dans cette phase de transition, tel était le mobile de sa sortie médiatique.

Après un moment d’absence suite au décès tragique du feu maréchal Idriss Deby causant une crise sans précédente, le chef de file de l’opposition Romadoumngar Felix Nialbé, sort en fin de son silence en animant une conférence de presse. Au cours de ses propos liminaires, le président de l’URD a tenu à rendre un hommage à ses militants et membres des partis qui l’avaient soutenu lors du dernier scrutin malgré que les résultats proclamés étaient défavorables. Il se dit convaincu qu’il y a l’espoir dans le futur.

En ce qui concerne la mise en place du conseil militaire de transition, le président de l’URD se dit être confiant que le conseil respectera les dispositions de la charte qui stipulent à l’article 97 qui fixe la durée de la transition à 18 mois.
Il demande par ailleurs au Conseil militaire de Transition et le gouvernement de respecter ce délai, un engagement pris devant la Nation.

L’URD exhorte les organes de transition de tout mettre en œuvre pour que l’organisation et la tenue du dialogue tant souhaitée par le peuple soit réellement inclusif et copié sur le modèle de la conférence nationale souveraine de 1993 afin d’accoucher des textes réalistes qui donnent des orientations au Tchad qui a nécessairement besoin d’une restructuration administrative profonde et viable.


Le chef de file de l’opposition démocratique déclare avoir présenté au président du CMT et au premier ministre de transition un mémorandum élaboré par les partis politiques de l’opposition. S’en est suivi les séances de travail et d’échanges avec les partenaires étrangers impliqués dans le suivi de la transition rajoute-t-il.


« En ma qualité de député et chef de file de l’opposition démocratique, j’ai demandé et obtenu une audience avec le président du CMT ainsi qu’avec le premier ministre de transition. Au cours de ces rencontres, j’ai transmis au nom de l’opposition démocratique un mémorandum élaboré par les partis politiques de l’opposition ». Une feuille de route en sept points élaborée par l’URD traitant la situation actuelle du Tchad a été évoqué au cours des échanges avec ces différentes délégations. Renchérit Romadoumngar Felix Nialbé.


Abraham Kaitama

Laisser un commentaire