Politique : les femmes jubilent leur quota de 33% dans le CNT

0
239

Apre la publication des noms des sembres du Conseil national de transition (CNT), le 24 septembre 2021, les différentes corporations politiques et société civile certaines critiquent et d’autres jubilent depuis l’annonce de la liste. C’est le cas des femmes qui représente 33% dans ce parlement provisoire voulu par le conseil militaire de transition.


Dans une communication faite cet après midi, la Présidente du conseil national des femmes leaders du Tchad (CONAF), Mariam Mahamat Nour a qualifié l’acte de désignation d’un acte hautement responsable et salutaire. « 33% de femmes dans une institution de la République, en l’occurrence le parlement, c’est une grande première dans notre pays qui mérite d’être saluée et inscrire en lettre d’or dans les annales de l’histoire », s’est-elle réjoui.

CONAF


Ce quota marque le début de l’application effective et concrète de 30% annoncé depuis sous le régime du président défunt, Idriss Deby. Mariam Mahamat Nour souligne que l’implication des femmes dans le processus de développement du Tchad a fait son chemin pour aboutir à la loi sur la parité. « Avec cet acte hautement distingué, les femmes tchadiennes sont persuadées que la mise en œuvre du quota de 30% dans les postes nominatifs et électifs est lancée et cet élan se poursuivra pour atteindre la parité », note la Présidente du CONAF.


En remerciant le président du conseil militaire de transition le Général de Corps d’armée, Mahamat Idriss Deby, les femmes espèrent sur leurs représentantes au CNT pour apporter leur contribution dans le processus de développement engagé par les hautes autorités. « Nos regards sont toujours tournés sur vous quant à la présence de nos sœurs au bureau du parlement provisoire », s’est confié Mariam Mahamat Nour. Elle rassure le président de transition de leur disponibilité à œuvrer main dans la main avec leurs frères, sœurs, époux et fils pour le devenir du Tchad. « D’ores et déjà, nous allons nous investir à fond pour que la contribution des 31 femmes dans le CNT soit une contribution de grande qualité », promet Mariam Mahamat Nour.

Les représentes des femmes leaders du Tchad


Mariam de poursuivre qu’elles constituentt une force numérique avec qui compter. « Nous sommes des actrices, à part entière de développement », exalte-t-elle. C’est pourquoi la Présidente indique qu’elles devront se donner les meilleures d’elles-mêmes pour être à la hauteur de la mission. « C’est par notre rayonnement et nos apports positifs et constructifs que nous pourrions ouvrir largement la voie aux autres sœurs dans la sphère de décision », exhorte la Présidente à ses sœurs.

Laisser un commentaire