Politique : « …le MPS en mouvement vers la victoire pour le progrès du Tchad »

0
492

Tel est le thème du 8ème congrès du mouvement patriotique du salut (MPS) débuté ce 02 novembre au Palais du 15 janvier à N’Djamena en présence du président fondateur, Idriss Deby Itno et du président de l’assemblée nationale, Dr Haroun Kabadi.

Très tôt ce samedi, la salle du 15 janvier est craquée par les militantes et militants du MPS venus de toutes les contrées des 23 provinces du Tchad. Tous déterminés pour une victoire éclatante pour les législatives de 2020. « C’est le moment, chers camarades militantes et militants de nous engager résolument en rang de bataille », exalte Zen Bada, secrétaire national du MPS. Le président du comité d’organisation du Congrès d’ajouter qu’il s’agit d’examiner les stratégies pertinentes pour les prochaines législatives.

Ce congrès, c’est lieu de faire un choix pertinent sur les femmes et hommes de Bamina qui auront les charges de conduire vers les élections à venir. Zen Bada de souligner qu’après un temps, l’heure est arrivée de s’arrêter et jeter un regard rétrospectif sur les actions passées et se projeter dans l’avenir. «Nous avons entendu, nous avons lu à travers la presse et les réseaux sociaux les dires et critiques de l’opposition que le camarade président ne veut pas aller aux élections, que le MPS fait de la diversion », lance-t-il.

Pour lui, « ce congrès a été convoqué pour mettre les militants en ordre de bataille et aller vers les élections législatives et locales », ajoute-t-il avant de renchérir que les jeunes et femmes sont les priorités du MPS. Selon Zen Bada, les mobiles qui ont conduits à la tenue de ce congrès sont claires. « Il s’agit de confirmer la position du MPS en tant que levier pour gagner toutes les batailles électorales. Notre symbole doit flotter comme d’habitude sur tous les villages, dans toutes les communes, tous les chefs lieu de départements, dans toutes les provinces du Tchad », annonce-t-il.

A l’issue de ce 8ème congrès, les militantes et militants vont porter leur choix sur un autre Zen Bada et ses coéquipiers pour la mobilisation et sensibilisations des membres du MPS et les partis alliés pour un coup KO dit Emmanuel Nadingar pour gagner toutes les batailles électorales. Bada annonce que pour ces élections qui se pointent à l’horizon un regard particulier sur les jeunes et femmes dans toutes les provinces. « Nous devons pour ce faire réfléchir sur les profiles et le choix de nos candidats en accordant une oreille attentive aux jeunes et femmes dans nos 23 provinces et 107 départements », lance le secrétaire du MPS, Zen Bada aux congressistes.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici