Plus de 3 heures sur les réseaux sociaux provoquent l’anxiété et l’agressivité

0
228

Entrés dans le quotidien des citoyens du 21ème siècle, les réseaux sociaux sont devenus incontournables mais cela ne va pas sans conséquence.

Facebook, twitter, WhatsApp, instagram et bien d’autres, ce sont là les réseaux sociaux qui meublent les journées des citoyens qui se disent « connectés ». Toutefois, il faut reconnaitre que les réseaux sociaux sont plus populaires, car ils sont devenus de nos jours le passe-temps préféré des jeunes comme des vieux. Bien qu’ayant, beaucoup des atouts comme, se faire des amis, garder le contact, s’exprimer, partager ses émotions, ces médias sociaux présentent aussi une face cachée, qui peut être négative voire dangereuse que beaucoup des utilisateurs ignorent.

Selon les professionnels, plus de 3 heures par jour sur les réseaux sociaux pourraient provoquer chez les adolescents des graves troubles, comme de l’anxiété ou de l’agressivité. Mais hélas, certaines personnes passent toute la journée sur les réseaux sociaux. Parlant de l’agressivité, il n’est un secret pour personne que de nos jours, cette plateforme est devenue une tribune où se développe le harcèlement moral, d’injures, le tribalisme, le clanisme, la xénophobie et autres maux qui guettent ce monde en général et le pays de Toumaï en particulier.

Pour un rien, les utilisateurs des réseaux sociaux s’en prennent aux autres, à toute une communauté ou aux hautes autorités, oubliant que nous sommes dans un pays de droit ou en cas d’infraction, il faut saisir la justice. D’autres s’en servent ou se versent dans ces âneries pour se rendre populaires aux yeux des internautes ou pour arriver à des fins démoniaques. Les réseaux sociaux contribuent aujourd’hui à l’exposition des conflits et disputes qui peuvent entraîner de réels débordements et peut aller jusqu’au harcèlement moral. Il est temps que chaque utilisateur prenne conscience des méfaits de cet outil pour que la paix et l’harmonie triomphe sur la violence.

Baye Ngardiguina Ousman/Journaliste Stagiaire

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici