Plateforme : Menace de grève dans le secteur public

0
129

Après un tant soit peu, la plateforme syndicale revendicative annonce une grève à la fin de ce mois de novembre pour obliger le gouvernement à honorer ses promesses comme prévues dans l’accord de janvier 2018. Ultimatum donné le 2 novembre dernier à la bourse de travail lors d’une rencontre des responsables.

Après l’annonce de séparation du corps pour attendre le divorce entre le gouvernement et le syndicat national des enseignants (SET) à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale des enseignants, la plateforme syndicale emboite les pas des enseignants qui sont bels et bien représentés par la CIST au sein de cette plateforme pour donner un ultimatum d’un mois au gouvernement. Un délai de rigueur pour réhabiliter toutes les primes coupées injustement ainsi que le gel des effets financiers des avancements et reclassements des fonctionnaires. 

Passé ce délai dit-elle, le gouvernement assumera les conséquences avec une menace d’une grève en décembre prochain si le Gouvernement ne dit rien. Pour la plateforme syndicale revendicative les finances du pays ont connu une nette embellie et que, désormais, les coupes salariales n’ont pas de raisons d’être. 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici