#ONASA, mise au point sur les opérations des ventes subventionnées de céréales

0
179

Ces derniers jours, certains médias et citoyens ont critiqué et relayé des rumeurs sur les opérations de vente subventionnée des céréales organisées par l’Office national de sécurité alimentaire au profit des ménages vulnérables. Nous les remercions parce que certaines des suggestions objectives nous ont permis de recadrer les choses avec nos partenaires impliqués dans les opérations. Aucune œuvre humaine n’est parfaite et nous aurons toujours besoin de leurs points de vue pour nous améliorer au profit de nos concitoyens.

Cependant, après avoir examiné les allégations mensongères émises sur les opérations de vente qui se déroulent en provinces et dans la capitale, nous tenons à faire cette mise au point pour éclairer le public. Premièrement, les opérations sont conduites conjointement avec les partenaires notamment les communes et les leaders locaux pour plus de transparence dans l’identification des bénéficiaires, la vente des céréales et le nombre de sacs de céréales autorisées par les ménages.

Deuxièmement, un travail d’identification des bénéficiaires (ménages vulnérables) à travers les communes, les chefs de quartiers et carrés, leaders coutumiers et des bénévoles, a été fait au préalable. Des tickets ont été conçus et distribués aux chefs des ménages identifiés pour faciliter les ventes au profit des nécessiteux. Et pour s’assurer que les céréales subventionnées soient vendues de manière équitable, une limite de deux sacs de céréales est fixée par ménage. Aucun bénéficiaire ne peut excéder cette limite parce que les contrôleurs composés des partenaires cités ci-haut sont déployés dans les points de vente pour vérifier la régularité.

Troisièmement, ces dispositifs initiés par l’ONASA, bien que ça alourdit les opérations de vente subventionnée, mais ils sont nécessaires pour éviter que les céréales ne tombent entre les mains des commerçants et des personnes véreuses. A ce jour, personne ne peut se procurer des sacs de céréales subventionnées sans ticket et s’il n’est pas identifié au préalable comme nécessiteux par le responsable de son carré. C’est donc, une opération qui se déroule en toute transparence et au vu de tout le monde.

Par ailleurs, au sein de l’Office nous reconnaissons que les opérations ne se déroulent pas de manière rapide pour satisfaire les bénéficiaires qui attendent longtemps avant de se procurer. Mais cette situation est justement dû au fait que les agents de vente prennent le temps pour vérifier l’identité des bénéficiaires pour éviter les doublons et les magouilles des commerçants qui tentent de passer par les bénéficiaires pour se procurer les céréales subventionnées. Les dispositions sont prises pour permettre d’accélérer les ventes au profit de nos concitoyens qui sont dans le besoin.

Nous avons reçu le mandat des plus hautes autorités notamment du Conseil militaire de transition et du Gouvernement de subventionner les céréales au profit des ménages nécessiteux en cette période de soudure et nous allons nous assurer que ces céréales bénéficient effectivement aux concernés conformément aux instructions.

Pour finir, nous invitons les journalistes et les personnes en quête d’informations sur les opérations de vente subventionnée de se rapprocher au service de communication de l’office ou auprès des agents de vente pour avoir directement les informations à la source. Les rumeurs véhiculées sur les réseaux sociaux n’arrangent personne.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.