NÉCROLOGIE – Joseph Djimrangar Dadnadji, élevé à la Dignité de Grand Officier de l’Ordre National

0
193

Décédé le 31 décembre 2019, à l’hôpital de la Renaissance de N’Djamena, l’ancien premier ministre du Tchad a reçu les derniers hommages officiels ce matin 07 janvier à la place de la nation, en présence du président de la République, Idriss Deby Itno, des anciens autres premiers ministres, des amis politiques, ecclésiastiques, parents biologiques…
Il était 09 heures 54 minutes quand le cortège de feu Joseph Djimrangar Dadnadji est arrivé à la place de la nation. Un moment très ému pour toute l’assistance. Le président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno après avoir observé un temps de silence, va s’incliner pour ensuite déposer la gerbe de fleurs sur la dépouille mortuaire de son ex Premier ministre. Il le décora à titre posthume au grade de Dignité de Grand Officier de l’Ordre National du Tchad.
Son fils Kouldjim Djimrangar représentant de la famille reconnaît à son papa, qu’il était un homme de rigueur, un homme exemplaire qui a voulu incarner à la République la rigueur et la patience mais il n’a pas été compris. Il a ensuite rendu un hommage à son père qui selon lui, a servi son pays avec dévouement. « C’est une grande perte pour la République », dit-il. Avant d’adresser ses remerciements à l’Etat tchadien.
Abba Malloum, le vice-président de son parti, le Cap-sur, n’a pas manqué lui aussi de venter les mérites de feu Joseph Djimrangar Dadnadji. Il a ainsi cité son président en ce terme: « Si vous avez l’impression que vous avez perdu, rappelez-vous que les arbres perdent leurs feuilles chaque année mais ils restent debout », cite-t-il. Pour lui JDD a laissé une fondation solide à son parti.

JDD est un grand commis de l’État, il a servi plus de 40 ans l’administration tchadienne, reconnaît la ministre SGG Mariam Mahamat Nour.  » L’Etat et la République sont durement éprouvés par la disparition de Joseph Djimrangar Dadnadji », soupit-elle. Ajoutant que, « Nous apercevrons son doux visage. Nous serrons sous ses ailes ». « les morts sont des invisibles mais ils ne sont pas les absents », renchérit-elle.
Après les obsèques officielles, la dépouille de feu Joseph Djimrangar Dadnadji est remise à sa famille. Il sera acheminé dans son village natal à Bebo-Pen dans la province du Mandoul le mercredi 08 janvier où il sera inhumé.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici