NDjamena/Education : premier jour de composition de baccalauréat à N’Djamena, quel bilan fait-on ?

0
1117

Le baccalauréat de lenseignement du second degré sest déroulé ce jour 02 Aout dans les différents centres du Tchad. Cette session est alternée dont les séries scientifiques composent un jour et les séries littéraires composeront un autre jour ainsi de suite. Nous avons fait de tours dans certains centres de composition du 3eme et 6eme arrondissement de N’Djamena. Quelques personnes rencontrées expliquent les constats faits lors de la première épreuve. Pour le centre de NDjamena, nous comptons 41.105 candidats toutes séries confondues.

Les candidats des séries scientifique et ceux des techniques sont soumis aux épreuves de Français ; Philosophie et Arabe. Les candidats traitent chacun un sujet au choix selon les instructions données.

Pour le candidat Sing-yanya Hinbe Absalam de la série G2, le sujet est abordable puisse que cest un sujet quils ont fait en salle. Il en est de même pour la candidate Tchinkndobo Ouin Aubine.

Le président du centre du lycée Technique commerciale de NDjamena, Djimadoum Kotidjé-Fils affirme  que « tout se passe bien au premier jour du déroulement du baccalauréat session dAout 2021. Nous avons mis les candidats dans les salles à temps et ils ont reçu les sujets dès 08h selon le calendrier des horaires ».

Kotidjé-Fils dit avoir au total 1550 candidats dans mon centre reparti comme suit : 1000 en série littéraire, 500 en série scientifique et 50 en série Arabe, a expliqué Mr Djimadoum Kotidjé-Fils. Il poursuit de dire que jusque-là aucune difficulté nest rencontrée dans son centre sauf, les candidats qui ont un problème d’orientation, sont venus et quils ont tenté de régler automatiquement, dit-il.

Yantadji Florance, surveillante du centre du Felix Eboué, renseigne qu’il ny a aucun problème avec les candidats et les épreuves sont abordables pour la plus part des candidats. Sinon, il y a certains candidats dominés par la panique écrivent leurs noms à la place des numéros. Mais sous lordre du président du centre, ils leur ont remis autres copies.

Les forces de l’ordre ont été disposées à l’entrée des centres, pour empêcher le désordre de sinstaller selon les impressions des présidents de centres du Felix Eboué ; Sacré cœur et Lycée technique commercial.

Djitebaye Mayangar Judicaël/ Tenblane Angèle (stagiaires)

Laisser un commentaire Annuler la réponse.